•  

    Après une heure et quart de travail, la mise en place de l'ensemble est faite. Je travaille sur une feuille de Canson, mais je suis surprise par la sécheresse et la dureté du papier. Je dois m'adapter à ce support, le fabriquant ne m'avait pas prévenue... sarcastic

     

    Une séance de pastels secs : La nuisette violette (1)

     

    A suivre...


    16 commentaires
  •  

    Dix minutes.

    On retrouve Olga...

     

    Jambes en raccourci

    Encre et aquarelle sur papier aquarelle environ 32 x 22


    11 commentaires
  •  

    Reconnaissez-vous ce modèle ?

    Huile sur toile 73 x 60





    16 commentaires
  •  Trois fois dix minutes, trois fois Missia.

     

    Trois poses

    Encre noire aquarellable environ 32 x 46


    8 commentaires
  •  Cet article a été rédigé pour la communauté "Le tableau du samedi" de l'ami  Jean-Marie .  

     

    Une reproduction de ce tableau est affichée dans mon atelier.

    Je ne suis pas particulièrement fan de la période cubiste, mais ce tableau-là me plaît beaucoup. J'aime sa composition, ses couleurs de terres, sa lisibilité, malgré le parti pris du cubisme qui, souvent, brouille trop les lignes à mon goût.

    Braque, la table ronde

    Le Grand Guéridon également intitulé : La Table ronde (1928-1929), huile et sable sur toile, 147 × 114 cm

    Georges Braque ( 1882 - 1963), est un peintre et sculpteur français féru de musique et de poésie, ami notamment d'Erik Satie, de René Char, de Alberto Giacometti. Homme discret, peu porté sur les relations publiques, Braque était un intellectuel.

    D'abord séduit par le fauvisme, influencé par Matisse, Derain, Othon Friesz, il travaille  en été 1906 sur les paysages de l'Estaque avec des maisons en forme de cubes que Matisse appelle cubistes. En réalité, ces cubes ne représentent pour Braque et Picasso qu'une réponse provisoire permettant de se libérer de la notion de perspective établie depuis la Renaissance. La « cordée Braque Picasso » est un atelier de recherches des deux artistes, avec des œuvres menées simultanément par ces hommes passionnés auxquels se joignent Derain, Dufy. Cette période cubiste dure jusqu'en 1914.

    Braque poursuit ses recherches, utilise des formes géométriques, introduit les lettres au pochoir dans ses tableaux, invente des papiers collés.

    Avec des natures mortes comme celle que je vous présente : Braque pratique son art de manière voluptueuse, sur de grands formats, livrant pendant cette période ses œuvres les plus sensuelles.

    Braque a aussi créé des sculptures, des bijoux, c'était un artiste complet.

    A sa mort, des obsèques nationales ont été organisées sous l'impulsion de André Malraux. (Documentation Wikipédia).


    10 commentaires
  •  

    J'ai publié en janvier, puis en février, les deux premiers tableaux des joueurs de cartes :

    Les joueurs de bridge et Les joueurs de belote .

    Et voici maintenant le troisième tableau de la série : Les joueurs de poker.

     

     

    Les joueurs de poker

     

    Huile sur toile 73 x 60








    10 commentaires
  •  

    Quatre fois dix minutes.

    Julien a le buste long, c'est vrai, mais là je crois que j'ai un peu exagéré.

    Cela lui donne de la grâce, je trouve.oops

     

    Eh les filles , un homme ( 20)

    Encre et aquarelle sur papier aquarelle environ 32 x 28





    9 commentaires
  •  Dix minutes.

     

    Sanguine (20)

    Sanguine et craie blanche sur papier Ingres environ 40 x 50




    12 commentaires
  •   

    Scène d'atelier (59) : Modèle masculin

    Encre et aquarelle sur papier aquarelle 30 x 40


    18 commentaires
  • J'avais publié, en zoom, juste l'étude du visage de cet homme  : ICI

    J'ai terminé ce nu de profil chez moi.

     

    Profil

    Pastels secs sur Pastelmat 50 x 70

     

    Je l'avais exposé au mois de mars.

     

    expo

     


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires