•  

     

    En 2015 je n'avais pas pu participer à cette grande exposition à thème, mais cet été j'ai pu m'y remettre. Comme chaque année le village viticole organisateur nous a donné en avril une grande toile, genre toile de bâche, mesurant 1m sur 1,60m, avec pour mission de la rendre le 15 juin recouverte d'une œuvre sur le thème  de "la vigne, le vin".

    Et cette année j'ai choisi de m'inspirer d'une belle photo en noir et blanc de Willy Ronis prise un 14 juillet dans le Paris d'après guerre. Comme chaque fois que je me suis inspirée d'une photo, je l'ai librement interprétée.

     J'ai commencé par reporter au carreau les personnages sur ma toile préalablement "nourrie" au gesso blanc.

    Mardi - Sur le thème du vin : "14 Juillet"

    J'avais respecté les dimensions des personnages principaux, mais à la réflexion, je trouvais que le personnage masculin au centre semblait bien plus petit que ses deux cavalières, alors que sur la photo il ne donnait pas du tout cette impression. Ce qui prouve bien que photo et peinture sont deux choses différentes. Ce personnage sur la photo, on comprenait bien que son déficit de taille était dû à la perspective, mais sur la toile, ça me choquait. J'ai donc agrandi le jeune homme.

     

    Mardi - Sur le thème du vin : "14 Juillet"

     

    A suivre...


    8 commentaires
  • J'ai découvert cette chanteuse il y a peu, et je voulais partager avec vous ce plaisir.

    Revenons à ce portrait imparfait qui m'a donné tant de mal ! 

    A force de me battre j'ai quand même réussi à modeler le visage, la main. oops

    Le vêtement sans intérêt, le fauteuil, resteront inachevés intello.

    Celui-là ne restera pas dans les annales de ma longue carrière ! Mieux vaut en rire...

     

    Lundi - On y arrive quand même...à peu près !


    4 commentaires
  •  

    La vie d'artiste n'est pas toujours facile !

    Ce jour-là je me suis trouvée aux prises avec un support cartonné assez abrasif, mais recyclé plusieurs fois et complètement saturé... Pour la mise en place du dessin, ce n'était pas gênant. Mais...

     

    Dimanche - Une bagarre ?

     

    Chaque fois que je voulais mélanger deux couches de pigments du bout du doigt, elles s'étiolaient, s'effritaient, s'effaçaient presque...Très énervant ! Du coup le résultat était flou, mou, il fallait trouver une solution...

     

    Dimanche - Une bagarre ?

     

    A suivre...


    6 commentaires
  •  

     

     Pierre Alechinsky, né en 1927 à Bruxelles, est un peintre et graveur, qui réunit dans son œuvre expressionnisme et surréalisme. Il a aujourd’hui 89 ans.

     

     Samedi - Le tableau du samedi : Pierre Alechinski

     

     

    Ses parents étaient médecins. Dans les années 1930, Alechinsky étudie à l'école Decroly à Bruxelles. On oblige l’enfant gaucher à écrire de la main droite. La gauche, sa meilleure main, les éducateurs la lui laisseront pour les travaux « de moindre importance » : le dessin...

     

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Pierre Alechinski

     

     

    Pierre Alechinsky devient très rapidement l'un des acteurs majeurs du monde artistique belge de l'après-guerre. Il adhère au mouvement CoBra, mouvement créé en 1948, regroupant des artistes issus de Copenhague, Bruxelles et Amsterdam, qui préconise un retour à un art plus provocant, agressif et audacieux.

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Pierre Alechinski

     

    Alechinski abandonne progressivement l'huile pour des matériaux plus rapides et plus souples comme l'encre, qui lui permet de donner libre cours à un style fluide et sensible.

     Il est très inspiré par l’art oriental - en particulier la calligraphie japonaise - et aussi par la bande dessinée.

     

     

     


    8 commentaires
  •  

     

    La stature imposante, olympienne, en totale opposition avec le modèle gracile présenté dans l'article précédent. Une beauté différente, mais le même plaisir de dessiner.

     

    Jeudi - Olympienne

    Encre aquarellable "sanguine" et aquarelle sur papier aquarelle

    environ 32 x 20

     


    6 commentaires
  •  

    Un fusain. Dix minutes.

    Quand je vois ce dessin, ça me donne envie de me remettre au fusain !

     

    Mercredi - Dans mes archives : Plus haut !

    Fusain sur papier journal 50 x 70

     


    8 commentaires
  • Qui se souvient des "Surfs", groupe malgache des années soixante ???

     

     

     Je me suis arrêtée là. Je pense que ça ne sert pas à grand chose de compléter.

     

    Dimanche - Un petit air malgache, suite et fin

     

    Pastels secs sur pastelmat 50 x 70


    12 commentaires
  • La mise en place du dessin est faite, je commence à poser les lumières sur le visage.

     

    Vendredi - Un petit air malgache ?

     

    Vendredi - Un petit air malgache ?

     

    A suivre...


    6 commentaires
  •  

    Une chevelure abondante, une longue silhouette, joli modèle !

     

    Jeudi -   En couleurs !

    Encre et aquarelle 32 x 46


    9 commentaires
  •  

    Ce petit portrait a déjà été publié le 17 juin 2013.

     

    La toile a été préparée pour créer des reliefs. Une couche épaisse de peinture noire sur laquelle j'ai passé un peigne pour créer des rainures. Ce qui donne un effet de mouvement, comme une poignée de petits cailloux jetés dans une mare.

    Céline avait 14 ans, c'était la nièce d'une amie, qui était venue poser à l'atelier.

     

    Mercredi - Un coup d'oeil dans le rétro : Céline

    Huile sur toile 41 x 33


    8 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires