•  

    Tableau de Paul Cézanne, on reconnaît sa touche particulière. Le ciel est d'un bleu magnifique, on voit sur le chemin le sillon creusé par les roues de charrettes et les maisons de guingois nous attendent. C'est l'hiver, ou le tout début du printemps, les feuillus sont nus. On a envie d'avancer et de voir ce que cache ce chemin qui tourne entre les bâtisses.

    Bonne balade, les amis !

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Cézanne

     

    Pour le tableau du samedi de Lady Marianne


    16 commentaires
  •  

    Pour mettre en valeur mon modèle, instinctivement et sans y avoir vraiment réfléchi, je la place sur un fond jaune très solaire. Et je complète l'étude des ombres et lumière.

     

    Jeudi - "Lumineuse", suite et fin

     

    L'étape suivante est de travailler son visage.

    A la fin de la séance devant le modèle, le visage est précisé, mais je le trouve un peu dur.

     

    Jeudi - "Lumineuse", suite et fin

     

    A la maison, je travaille à adoucir le visage, puis je finis le buste, le tissu blanc qui drape le fauteuil comme un coquillage, et je re-travaille le fond.

     

    Jeudi - "Lumineuse", suite et fin


    10 commentaires
  •  

     

     Une jeune femme est venue poser, et c'est avec surprise que j'ai reconnu cette personne, la nièce d'une amie, dont j'avais deux fois fait le portrait 17 ans auparavant, alors qu'elle avait 15 ans !

    Evidemment, elle a beaucoup changé !  A 15 ans elle n'avait, bien sûr, pas posé nue, je n'avais d'ailleurs peint que son visage. Mais elle a gardé le beau regard et la peau superbe d'une adolescente.

     Voici les deux premières étapes de mon travail : la pose des ombres et des lumières.

     

    Mardi - Suite de l'expo : Lumineuse, pastels secs

     

    Mardi - Suite de l'expo : Lumineuse, pastels secs

     

    A suivre...


    votre commentaire
  •  

    A l'invitation de Mamycool pour "le tableau du samedi" géré par Lady Marianne , j'ai erré sur pas mal de chemins picturaux et c'est ce tableau de Maurice DENIS (1870-1943) que j'ai choisi pour vous. Il est intitulé : "Le Bien-aller" et c'est le quatrième panneau décoratif de La Légende de saint Hubert illustrée par le peintre en 1897.

    Voir l'ensemble des panneaux

    On peut le voir à Saint-Germain en Laye où Maurice Denis avait acheté en 1914 l'ancien hôpital général et sa chapelle. Il les restaura et les décora au fil des ans. Ce lieu est devenu un musée consacré à ce peintre et au groupe des Nabis.

    J'aime le mouvement des animaux mis en valeur par la verticalité des troncs, le jeu des couleurs - le jaune, le brun, le gris, le bleu - qui se répondent tout comme l'herbe et les branches nues échevelées.

    C'est riche, c'est chaud, c'est mouvementé, c'est beau. 

    Je sais qu'à notre époque la chasse à courre est devenu un tabou, mais il faut s'extraire de ses préjugés parfois pour apprécier la beauté.

    D'autant que la légende dit que Saint Hubert, de haute naissance, ayant épousé Florianne, fille du Roi Dagobert, abandonna la chasse et les plaisirs de ce monde pour avoir vu, se retournant face à lui, le cerf qu'il chassait porter une croix lumineuse entre ses bois : un envoyé de Dieu ! (Voir dans la colonne de droite dans "Mon Musée Virtuel"). Il entra dans les ordres et fut un prélat respecté, évêque de Tongres-Maastricht-Liège. Il mourut en 727.

    Et puis, ce n'est qu'une peinture...

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Maurice Denis


    18 commentaires
  •  

    Croquis rapides à la plume en une, deux ou trois minutes chrono.

     

    Lundi - Une, deux ou trois minutes


    4 commentaires
  •  

    En fin de séance devant le modèle, voici où j'en étais :

    Mercredi - Migraine, suite et fin

     

    J'ai terminé à la maison, atténué le tatouage sur la poitrine, mais peut-être est-il encore trop présent...

    Mercredi - Migraine, suite et fin


    2 commentaires
  •  

     

    Le deuxième groupe de pastels que j'ai exposés. Au centre un vitrail signé par notre Maître Verrier prénommé Ad :

     

    Lundi - Images d'expo : Les Pastels (5)

     

    Je commence par le premier portrait, en haut à gauche.

    Ce jour-là le modèle est arrivé malade. Professionnelle, elle n'a pas voulu manquer le rendez-vous. Nous étions un peu mal à l'aise mais elle a refusé de rentrer chez elle et tenait absolument à poser comme prévu.

    Du coup, la pose qu'elle a prise rendait bien compte de son état. Elle était obligée, de temps en temps, de se moucher, ce n'était pas du cinéma. Une aubaine pour nous, en fait. Au lieu d'avoir un modèle figé dans une pose trop neutre, nous avions devant nous une jeune fille abattue.

    J'ai intitulé ce portrait "Migraine".

    Le dessin de départ :

    Lundi - Images d'expo : Les Pastels (5)

     

    Pose ses ombres et des lumières :

    Lundi - Images d'expo : Les Pastels (5)

     

    A suivre...


    6 commentaires
  •  

    Derain et Matisse ont séjourné ensemble à Collioure et ont peint ce village de pêcheur pittoresque sur les bords de la Méditerranée.

    La peinture de Derain me plaît beaucoup. J'ai vu une expo Derain-Matisse de cette période commune de leur vie artistique et j'ai tellement préféré les œuvres de Derain ! Je vous en présente une des plus belles du village de Collioure. Ses couleurs magnifiques me ravissent.

     

    Samedi - Le Tableau du samedi : Derain à Collioure


    8 commentaires
  •  

     Je souhaite à tous beaucoup de bonheur !!!

     

    Mercredi - Rien que du bonheur !


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires