• Définir soi-même l'objectif

     
     
     
     
    J'ai fait un stage dont le thème était "Peinture et communication".
    Le stage était agréable, le thème m'intéressait. J'ai fait au cours de ce stage une vingtaine de peintures. A chaque fois une consigne était donnée, et il fallait "faire passer" cette consigne dans notre travail.
    "Définir soi-même son objectif" est le thème de celui-ci...bien abstrait pour moi...
    Avec de l'acrylique, des couteaux, quelques pinceaux, et une ambiance très conviviale,  on créait notre barbouille. Et après chaque séance on commentait les oeuvres de chacun et chacune.
     
    L'exercice a ses limites, mais c'est un bon souvenir...
    Qui ne m'a pas du tout fait progresser dans la voie de l'abstraction...
     
    En rangeant un placard je suis "tombée" sur cette peinture que je trouve quand même bien perturbée...
     
     
    http://i72.servimg.com/u/f72/11/18/21/59/2013_111.jpg
     
     
     Acrylique sur papier 50 x 70
     
    « Eh les filles ! un homme ! (12)Nu assis »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Octobre 2013 à 19:38
    Gelice

    Perturbée mais agréable jà regarder, non ?!

    2
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 08:19
    Dominique

    Perturbée, je ne sais pas (pas plus que ça en fait à mon avis) mais en tout cas elle est belle :)

    3
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 19:56
    Amande

    Je trouve que je vois rouge...

    4
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 19:57
    Amande

    Ah bon,  ça te plaît ? Ce n'est pas trop agressif ? :grandpas:

    5
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 08:18
    Dominique

    Non. Je dirais que c'est déterminé et énergique. Equilibré aussi. Et réfléchi. Posé.

    Pour moi ça répond tout à fait au sujet qui vous était donné.

    6
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 08:39
    Dominique

    (suite) En fait si je réfléchis pourquoi ça n'est pas agressif (les touches rouges pourraient l'être), c'est grâce aux traits verticaux. Sans eux on verrait une colère non maitrisée. Avec eux ça se transforme en détermination. Ils amènent le coté posé et réfléchi, la maîtrise, quelque chose de plus froid et de plus serein. Leur régularité, leur coté géométrique y est pour beaucoup.

    Du coup ça amène un contraste de couleurs et de formes et un contraste dans ce qui est exprimé. Chaud, froid, fou, sensé, agressif, calme. C'est pour ça que la peinture est réussie. L'utilisation du noir apporte aussi un équilibre.

    C'est expressif, par les couleurs, les touches et les coups de pinceaux, les formes.

    ça parle, ça raconte une histoire, on peut s'y projeter et y trouver du sens.

    Le fond évoque un paysage presque réaliste, calme et très conventionnel. Le ciel bleu en haut, la terre en bas, ça évoque l'Extérieur. Et la partie abstraite au centre évoque l'Intériorité, ses réflexions, ses tempètes, ses blessures et ses noirceurs, sa folie et sa froide détermination.

    La magie de l'abstraction ;-)

     

     

    7
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 18:15
    Amande

    Je n'en reviens pas !

    Merci, Dominique !

    8
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 18:17
    Amande

    Très belle analyse ! Je suis touchée que tu aies pris le temps de la rédiger. Merci encore

    9
    Samedi 12 Octobre 2013 à 12:22

    Bien trop maîtrisé (je te reconnais bien là) pour être agressif !

    J'aime bien !

    J'aimerais bien me lancer une fois dans ce genre de chose, pour voir (rires) ... ça me parle parce que ... libre !

    10
    Samedi 12 Octobre 2013 à 20:48
    Amande

    Et pourquoi tu n'essaies pas ?

    11
    Samedi 12 Octobre 2013 à 22:19

    Un jour, peut-être !  Quand j'aurai plein de temps LIBRE (si ça m'arrive une fois !) ... lol

    12
    Samedi 12 Octobre 2013 à 23:14
    Amande

    Tout arrive, mais n'attends pas trop quand même. Rires...

    13
    sab
    Jeudi 24 Octobre 2013 à 22:30
    sab

    c'est fascinant ! moi j'y vois une prison dans un environnement serein... (c'est l'avantage de l'abstrait, chacun peut s'y projeter plus facilement ;))

    14
    Vendredi 25 Octobre 2013 à 21:03
    Amande

    Oui, c'est comme l'auberge espagnole, on y apporte ce que l'on est.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :