• Jeudi - Olympienne

     

     

    La stature imposante, olympienne, en totale opposition avec le modèle gracile présenté dans l'article précédent. Une beauté différente, mais le même plaisir de dessiner.

     

    Jeudi - Olympienne

    Encre aquarellable "sanguine" et aquarelle sur papier aquarelle

    environ 32 x 20

     

    « Mercredi - Dans mes archives : Plus haut !Samedi - Le tableau du samedi : Pierre Alechinski »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    je passais
    Dimanche 27 Novembre 2016 à 14:02

    he J'aime beaucoup ! hé oui bien la libellule et le bourdon sont très beaux et harmonieux, le plaisir de dessiner est certain, j'adore tes dessins de nus sous toutes ses formes !!! un coucou à l'occitanie !

    michèle

      • Dimanche 27 Novembre 2016 à 20:42

        Bien vu, la libellule et le bourdon ! wink2

    2
    Mercredi 30 Novembre 2016 à 17:07
    covix

    Ce n'était pas si lointain que c'était un critère de beauté.

    Bonne journée

    Bises

      • Mercredi 30 Novembre 2016 à 18:58

        Et c'en est encore un dans certains pays ! yes

    3
    Samedi 3 Décembre 2016 à 19:15

    Tu les as bien dessinées, ces belles formes rondes ! 

    On dit que pour le partenaire d'une femme ronde comme celle-ci "il y a plus à caresser, à embrasser, à aimer"... c'est une jolie façon de voir les choses. smile

      • Samedi 3 Décembre 2016 à 19:29

        Mais oui, beaucoup d'hommes sont sensibles à cela, heureusement pour elles !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :