•  

     

     

    Un vrai bonheur. Toutes ces petites lumières : sur le visage, sur le fauteuil, sur le vêtement...Un charme fou !

     

    Samedi - Un Derain : La nièce du peintre, assise

     

    ZOOM

     

    Samedi - Un Derain : La nièce du peintre, assise

     

    Cet article a été rédigé pour la communauté "Le tableau du samedi" de l'ami  Jean-Marie hébergée par LADY MARIANNE .  


    14 commentaires
  •  

     

    Un Léonard de Vinci : la Dame à l'hermine

      

    La Dame à l’hermine est un tableau de 54 × 39 cm peint par Léonard de Vinci entre 1488 et 1490. Il est peint sur du bois de noyer, provenant du même tronc d’arbre que La Belle Ferronière.

    Le fond du tableau a été repeint dans une couleur sombre à une époque tardive. Des repeints ont aussi été repérés (dans la zone inférieure notamment, ainsi que sur la coiffe ou sur la main droite). Le pelage de l’hermine a perdu de son éclat. En dépit des dommages subis, le tableau est néanmoins dans un meilleur état de conservation que plusieurs autres peintures de Léonard.

    Source

     

    J'aime beaucoup cette œuvre, moins banalisée que l'éternelle Joconde.

     

    Cet article a été rédigé pour la communauté "Le tableau du samedi"


    10 commentaires
  •  

    J'avais, dans un beau livre, une photo de ce tableau qui me plaît beaucoup, et un dimanche, il y a longtemps, je l'ai reproduit, avec des pastels gras, y prenant un immense plaisir.

    J'aime le tourbillon de couleurs chaudes qui environne le couple d'amoureux.

     

    Samedi - Vlaminck : La partie de campagne

     


    18 commentaires
  •  

     

     

    "Auto-portrait devant son chevalet"

    (vers 1660)

     Huile sur toile, Dimension 111 x 85 cm
    Musée du Louvre, Paris

     
    "Cet autoportrait de grand format est de la dernière période de la vie de Rembrandt, où il est sans doute conscient de la valeur de son oeuvre. Mais, les événements de sa vie indiquent pourtant bien le contraire.

    Dans une pénombre enveloppante, il se place sous une source de lumière tombante. Le visage fatigué et mal rasé, faisait-il référence à la solitude et à la gloire passée? Devant son chevalet, il veut, peut-être, apparaître l'égal d'un grand maître ancien, tel un Titien.

    L'oeuvre fait partie de la Collection de Louis XIV du Musée du Louvre. Elle est acquise du marchand De La Feuille en 1671 par le Département des Peintures."
     

    Galerie My Arts : Référence

    Rembrandt a réalisé au cours de sa vie de nombreux auto-portraits. Pour en voir d'autres : CLIQUER ICI

     

    Dans la colonne de droite de ce blog, un auto-portrait de jeunesse.

     

    Et ci-dessous, un "morphing" offert par ALICE

     

     

     Cet article a été rédigé pour la communauté "Le tableau du samedi" de l'ami  Jean-Marie .  

    Espérant le retour prochain de Jean-Marie, je continue de publier l'article du samedi.


    8 commentaires
  •  

     

     Vous ne serez pas étonnés de savoir que j'adore Van Gogh. Ce tableau-là me plaît surtout par les graphismes savants qui lui donnent une belle profondeur. On sent la nature qui vibre, on voit l'herbe pousser, on devine le vent léger et parfumé du printemps qui fait pencher les hautes herbes. Une vraie musique dont le génial pinceau de Vincent est l'instrument.

     

    Samedi - Un Van Gogh : Champ

     

    Cet article a été rédigé pour la communauté "Le tableau du samedi" de l'ami  Jean-Marie .  


    13 commentaires
  •  

     Tiffany, tout le monde connaît ce nom et les lampes qu'on désigne par ce nom. J'ai découvert qu'en fait Louis Comfort Tiffany était un grand artiste, un "designer" de talent pour son entreprise de verrerie de grande renommée.

    Sur son forum, une copinaute passionnée par le travail du verre a écrit un bel article au sujet de cet américain. Je ne vais donc pas m'étendre longuement, vous pourrez tout savoir sur lui en allant chez Leela

    Je me contenterai de publier ici quelques photos de ses œuvres.

     

    Samedi - Louis Comfort Tiffany

     Une des célèbres lampes

    Samedi - Louis Comfort Tiffany

    L'Education ( panneau faisant partie d'un ensemble de 5)

    Samedi - Louis Comfort Tiffany

    C'était aussi un peintre de talent. 

     

    Cet article a été rédigé pour la communauté "Le tableau du samedi" de l'ami  Jean-Marie .  


    16 commentaires
  •  

    Je connaissais de Murillo surtout ses tableaux religieux, les petits mendiants, etc...

    Aujourd'hui, à l'atelier d'art que je fréquente, a été affichée une grande reproduction de ce tableau qui m'a fait regarder ce peintre d'un autre œil.

    Finesse, délicatesse, économie de moyens, regards pleins de vie, cette scène me charme. Quel talent !

    Aussi ai-je décidé de vous en faire profiter !

     

    Samedi - Un Murillo

     

    Murillo - Femmes au balcon - 1670

     

    Cet article a été rédigé pour la communauté "Le tableau du samedi" de l'ami  Jean-Marie .  


    21 commentaires
  •  

    Tout le monde connaît, je crois, la vie scandaleuse et le destin tragique de cet artiste autrichien.

    Admirateur et élève de Gustav Klimt il fait partie de la Sécession viennoise, groupe d'artistes qui veulent bousculer l'académisme régnant sur la peinture de l'époque. Ses premières œuvres témoignent de l'influence de Klimt, mais très vite il trouve sa propre voie.

    Il fera de la prison pour avoir fait poser nues de très jeunes filles, presque des enfants. Cette incarcération le marquera profondément. Il ne peut comprendre qu'on puisse enfermer un artiste, parce que pour lui l'art est synonyme de liberté.

    Il se marie et ses tableaux témoignent de son désir de fonder une famille, il se représentera avec sa femme et un enfant fantasmé. Mais ce rêve d'amour ne se réalisera pas, la grippe espagnole emporte sa femme et trois jours plus tard, à l'âge de 36 ans il en meurt lui aussi.

     Ses dessins montrent un regard original et excentrique. Il aime dessiner ses modèles dans des poses souvent impudiques et sous des angles inhabituels. Une de ses caractéristiques est la représentation de mains tourmentées, de regards audacieux (souvent, dans ses dessins érotiques, le modèle vous regarde droit dans les yeux). Ses auto-portraits sont particulièrement surprenants.

     

    Je vous ai choisi quelques uns de ses dessins. J'ai évité volontairement les dessins érotiques qui foisonnent dans son œuvre, mais dont le côté choquant peut masquer la beauté du trait en heurtant la sensibilité.

    Mais si vous protestez, je publierai un second article spécialement pour ces dessins toujours superbes...he

     

    Samedi - Egon Schiele, un Grand !

     

    Samedi - Egon Schiele, un Grand !

     

    Samedi - Egon Schiele, un grand artiste.

     

    Samedi - Egon Schiele, un grand artiste.

     

    Et une autre fois je vous parlerai de sa peinture.  

    Cet article a été rédigé pour la communauté "Le tableau du samedi" de l'ami  Jean-Marie .  


    32 commentaires
  •  

    Samedi - Hélène Schjerfbeck

     

    Helene Schjerfbeck ( 1862 - 1946) est une peintre  finlandaise.

    Enfant prodige, elle a poursuivi une solide formation à Paris où elle a pu trouver des ateliers ouverts aux femmes.

     

    Samedi - Hélène Schjerfbeck

     

    Elle voyage beaucoup. Elle pratique au début une peinture naturaliste, mais peu à peu elle cherche à épurer son travail qui reste pourtant fidèle au réalisme.

     

    Samedi - Hélène Schjerfbeck

     

    De santé fragile, et fuyant la guerre entre la Finlande et l'URSS, elle finira sa vie au sanatorium, en Suède. Au cours des années, elle a réalisé un grand nombre d'auto-portraits émouvants par leur simplicité, et pour lesquels elle ne fait aucune concession, traquant, au contraire, les effets de l'âge sur son physique.

     

    Samedi - Hélène Schjerfbeck

     

    Samedi - Hélène Schjerfbeck

     

    Samedi - Hélène Schjerfbeck

     

    Cet article a été rédigé pour la communauté "Le tableau du samedi" de l'ami  Jean-Marie .  


    22 commentaires
  •  

    Edward Hopper, pour moi, est le peintre de la solitude. Ainsi dans ce tableau, ils sont deux, mais chacun est seul, on ne sent pas de communion entre eux. Et dans beaucoup de tableaux de Hopper, les personnages sont seuls, ou s'ils sont plusieurs, ils sont souvent chacun dans leur bulle, comme on dit maintenant, on ne ressent pas de communication.

     

    Samedi - Edward Hopper le peintre de la solitude

    Une chambre à New-York

    Voyez aussi le tableau dans la colonne de droite : Musée Virtuel.

    Pour en savoir plus sur Hopper  voyez cet article intéressant à propos d'une exposition récente des œuvres de ce peintre particulier : ARTICLE

     

    Cet article a été rédigé pour la communauté "Le tableau du samedi" de l'ami  Jean-Marie .  


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique