• Samedi - Alfred Stevens

     

     Samedi - Alfred Stevens

    Femme en jaune

     

    Alfred Stevens (Bruxelles, 1823-Paris, 1906) demeure le plus parisien des peintres belges. Son succès pendant la seconde moitié du XIXe siècle fut exceptionnel. Sa carrière est intimement liée avec la parisienne du Second Empire, femme à la fois élégante, distante et intrigante dont il sut capter tout le mystère et la beauté.

     

    Samedi - Alfred Stevens

    La myope

     

    En ces temps qui voient le triomphe de la bourgeoisie, Stevens eut le génie de saisir l’esprit de son époque en s’attachant à ses modèles, mais également à leurs tenues et à leurs intérieurs.

     

    Samedi - Alfred Stevens

    Madeleine

     

    Même si il n’appartint pas à l’avant-garde impressionniste, il en fut proche dans ses amitiés et parfois dans son style.

     (La Tribune de l'Art)

     

    Alfred Stevens a peint beaucoup de portraits classiques (des commandes probablement) mais j'ai été séduite par certaines de ses œuvres plus originales et même un peu impertinentes que je présente ici et  que j'ai voulu vous montrer.

     

    Cet article a été rédigé pour la communauté "Le tableau du samedi" de l'ami  Jean-Marie .  

    « Vendredi - Un coup d'oeil dans le rétro : Après le bain, céramiqueDimanche - En attendant le modèle (3) : Jacques »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 03:17

    J'aime bien ces portraits , c'est le dernier que je préfère

    c'est aussi un plaisir de réentendre "le fiacre"

    2
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 09:17

    bon dimanche, Amande Douce
    j'aime bien ces tableaux "impertinents"
    je le apprécie justement pour ça !
    la Myope est une réussite étonnante,
    ce n'est sans doute pas une commande !
    bonne journée
    amitiés

    3
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 09:48
    marine D

    Le premier tableau nous transporte dans un autre monde, les autres moins précieux  plus réalistes, et  le dernier est superbe, douceur, réflexion et ciel tourmenté...  c'est de la belle oeuvre, merci pour cet article et pour ton aimable commentaire Amande

    Hidia hop là ! Amusant !

    4
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 12:51

    J'aime beaucoup ces tableaux superbes, élégants, raffinés. Merci Amande

    5
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 17:06

    Bonsoir Gazou ! L'impertinence de la chanson allait bien, je trouve, avec le premier tableau.

    6
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 17:07

    Sûrement Jean-Marie que ce tableau moqueur "La myope" a bien amusé le peintre. J'aime son coup de pinceau enlevé !

    7
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 17:09

    C'est de la belle œuvre, tu as raison, Marine.

    Et dans la colonne de droite du blog j'ai mis d'autres œuvres de ce peintre, et on peut voir qu'i avait un sacré coup de crayon !

    8
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 17:09

    C'est un plaisir, Livia ! yes

    9
    Mercredi 26 Novembre 2014 à 09:12
    claudine/canelle

    Bonjour 

    Belle découverte chez toi 

    J'aile bien le coté impertinence bien vue !!

    Bises

    10
    Mercredi 26 Novembre 2014 à 12:03

    Ce sont ses œuvres impertinentes que j'ai privilégiées, mais il a fait aussi des portraits classiques très beaux.

    Robe bleue

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :