• Samedi - Edward Hopper le peintre de la solitude

     

    Edward Hopper, pour moi, est le peintre de la solitude. Ainsi dans ce tableau, ils sont deux, mais chacun est seul, on ne sent pas de communion entre eux. Et dans beaucoup de tableaux de Hopper, les personnages sont seuls, ou s'ils sont plusieurs, ils sont souvent chacun dans leur bulle, comme on dit maintenant, on ne ressent pas de communication.

     

    Samedi - Edward Hopper le peintre de la solitude

    Une chambre à New-York

    Voyez aussi le tableau dans la colonne de droite : Musée Virtuel.

    Pour en savoir plus sur Hopper  voyez cet article intéressant à propos d'une exposition récente des œuvres de ce peintre particulier : ARTICLE

     

    Cet article a été rédigé pour la communauté "Le tableau du samedi" de l'ami  Jean-Marie .  

    « Vendredi - Un coup d'oeil dans le rétro : Nu au fauteuilDimanche - Trois minutes en bleu »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Samedi 20 Décembre 2014 à 19:59

    De la froideur (et oui, beaucoup de solitude)... c'est toujours ce que j'ai ressenti en regardant les tableaux de Hopper. arf


     


    Heureusement que les Blues Brothers viennent ici réchauffer l'ambiance !!! wink2


     

    2
    Samedi 20 Décembre 2014 à 20:02

    bonsoir Amande Douce,
    quand j'ai abordé l'oeuvre de Hopper pour la 1ère fois,
    le mot qui m'est venu à l'esprit, c'est "désespérant"
    une atmosphère dont  rend aussi très bien compte le mot "solitude"
    mais ses tableaux sont beaux
    bonne soirée
    bon Noël
    amitiés

    3
    Samedi 20 Décembre 2014 à 20:50

    Mais oui Alice, les Blues Brothers font contraste, c'est chouette, non ? wink2

    4
    Samedi 20 Décembre 2014 à 20:51

    Bonsoir, Jean-Marie . J'ai toujours apprécié son univers. C'est un homme qui peignait lentement et méticuleusement, et la lumière avait un rôle de premier ordre dans ses tableaux.

    5
    Samedi 20 Décembre 2014 à 21:32

    La solitude se ressent très fort dans ses tableaux

    j'aurais aimé voir son exposition

    6
    Dimanche 21 Décembre 2014 à 09:26

    Bonjour AmandeDouce.

    Dans chaque tableau de Hopper on ressent sa SOLITUDE..Cette solitude qui marque son handicape un sévère problèmes audition.. ces surement une des raisons du choix de ses sujets: individu qui se regarde pas ou qui ne parle pas.. dans beaucoup des ses œuvres il aime bien faire la comparaison avec le dehors et le dedans. Une de ses passions étaient illustration avec ses lignes droites  et la photographie que l'on ressent bien dans ses tableaux. Bon Noël..

    7
    Dimanche 21 Décembre 2014 à 16:58

    Moi aussi, Gazou, j'aurais aimé la voir !

    8
    Dimanche 21 Décembre 2014 à 16:59

    Bon Noël aussi à toi, Mireille. C'est vrai que ses tableaux ont quelque chose d'un instantané photographique.

    9
    Dimanche 21 Décembre 2014 à 17:30

    En effet, les tableaux de Hopper sont complètement glacés, et les personnages sont toujours isolés ensembles!

    10
    Dimanche 21 Décembre 2014 à 17:55

    C'est vrai, Livia, que ses tableaux donnent une impression de froideur, malgré les couleurs qu'il utilise.

    D'ailleurs des photographes se sont inspirés de lui pour créer des photos qu'on dirait peintes par lui ! En voici une, on dirait un Hopper, non, c'est une photo de Richard Tuschman. On peut en voir d'autres ICI 

    hopper

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :