• Samedi - Le tableau du samedi : Kate Lehman

     

     

    Je vous ai présenté il y a deux semaines le travail de Travis Schlaht (ICI),  et je vous avais annoncé que je vous présenterais le travail de sa femme Kate Lehman.

    Samedi - Le tableau du samedi : Kate Lehman

    auto-portrait peinture sur toile

    Vous ne serez pas étonnés si je vous dis que j'aime ses portraits, mais j'apprécie aussi beaucoup ses natures mortes étonnantes.

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Kate Lehman

    Kate Lehman est née à Londres en 1968. Elle a grandi à Paris  dans un milieu artistique. Son éducation artistique formelle a commencé à l' âge de 15 ans à L'Académie de la Grande Chaumière en particulier. Insatisfaite de ses études , elle a déménagé à New York où elle a travaillé brièvement dans l'industrie du film.

    Samedi - Le tableau du samedi : Kate Lehman


    En 1994 , elle a découvert une formation universitaire traditionnelle à l'École de la Rivière (Minnesota ). 

    En savoir plus
     
    Elle vit actuellement à New York et à Paris avec son mari Travis Schlaht et leurs deux enfants.

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Kate Lehman

    Portrait de famille. Peinture sur cuivre

    « Jeudi - En séance : Nadia (suite et fin)Vendredi - De la sanguine à la céramique »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Samedi 24 Septembre 2016 à 12:44
    LADY MARIANNE

    on dirait des photos !!  surtout la nature morte !!
    une belle découverte grâce à toi ! c'est chouette le tableau du samedi on fait des découvertes-
    merci !  bisous-

      • Samedi 24 Septembre 2016 à 20:18

        Je crois que c'est un peu fait pour ça ! wink2

    2
    Samedi 24 Septembre 2016 à 13:08
    covix

    Bonjour, 

    Les portraits sont très fin, et la vaisselle est d'un réalisme que l'on imagine une photo.

    Un beau partage.

    Bises

      • Samedi 24 Septembre 2016 à 20:20

        C'est bien plus beau que des photos, parce que les couleurs et les lumières donnent de la vie à des matières naturellement froides et impersonnelles !

    3
    Lundi 26 Septembre 2016 à 20:12

    ah ce bleu turquoise sur le portrait de famille, il "envoie grave"!!!!!j'adore!!!!cette couleur englobe le frère et la soeur dans la même force vitale, la même lumière émerveillée de l'enfance....je le trouve sublime ce tableau!!!!!

    la nature morte à l'égouttoir c'est bien un tableau de nana, çà!!!!!tu crois que son mari en aurait eu l'idée?

      • Lundi 26 Septembre 2016 à 20:32

        Je connais un peintre dans un de mes groupes d'expo qui excelle dans la peinture des vieux lavabos ! he 

         

        Le bleu, c'est du sulfate de cuivre. Elle a laissé tomber quelques gouttes d'acide sur la plaque de cuivre. C'est du plus heureux effet, je suis d'accord !

    4
    Mardi 27 Septembre 2016 à 09:37

    Quel style! J'aime beaucoup

     Et particulièrement "les tasses"

    Bon mardi

      • Mardi 27 Septembre 2016 à 17:23

        Coucou Kri !

        Oui, j'aime aussi beaucoup ce qu'elle fait ! yes

    5
    Dimanche 2 Octobre 2016 à 21:19
    erato:

    J'aime beaucoup ses portraits mais je remarque que les regards sont fixes et sans expression , une certaine tristesse.

    J'adore le réalisme du lave vaisselle , je n'aurais pas imaginé qu'il aurait pu servir de modèle!!

    Belle soirée Amande

      • Lundi 3 Octobre 2016 à 20:01

        C'est vrai que les personnages sont un peu figés. C'est souvent ce qui arrive quand on peint devant un modèle vivant, hélas ! L e mieux c'est d'attraper un petit sourire quand le modèle se détend, mais c'est plus facile en croquis qu'en peinture...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :