• Samedi : Michael Carson

     

     

    Samedi : Michael Carson

    Je vous présente un peintre américain dans la ligne de Kobayashi et de Liepke. C'est une façon de peindre que j'aime décidément beaucoup.

     

    Michael Carson est né en 1972 à Minneapolis, aux Etats-Unis.Il est diplômé de l'Institut Minneapolis of Art and Design en 1996. Il travaille en tant que graphiste et peint son premier tableau, trois ans après son diplôme. En 2001, il a commencé à peindre à plein temps.

     

    Samedi : Michael Carson

     

    Influencé par les peintures de Toulouse Loutrec, John Singer Sargent, Norman Rockwell, Malcolm Liepke, et Milt Kobayashi, Michael Carson est avant tout un artiste figuratif qui aime raconter une histoire. Ses personnages se retrouvent souvent dans les bars, boîtes de nuit, cafés et clubs de jazz , ou à la maison dans l'intimité. 

     

    Samedi : Michael Carson

     

    Samedi : Michael Carson

     

       Sa volonté est de mettre l'accent sur les relations entre la couleur et la lumière. Il aime intégrer dans ses oeuvres son goût pour le design, la mode et l'architecture. Il dit :  " Je considère un tableau comme un succès quand je prends de lui quelque chose de nouveau qui me suit dans mon prochain travail." 

     

    Samedi : Michael Carson

      Michael Carson a fait plusieurs expositions personnelles à Minneapolis dès 2003 et a participé à plusieurs expositions de groupe.

     

    Samedi : Michael Carson

     J'aime son sens cinématographique de la composition, la brillance des couleurs, le naturel des personnages, l'inventivité graphique.

     

    Cet article a été rédigé pour la communauté "Le tableau du samedi" de l'ami  Jean-Marie .  

    « Vendredi : Un coup d'oeil dans le rétro, au marchéDimanche : nu couché »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Samedi 27 Septembre 2014 à 20:02

    J'aime aussi beaucoup....et le premier on pourrait presque croire que c'est toi qui la peint !

    2
    lireine
    Samedi 27 Septembre 2014 à 20:47

    Les lumières sont dures, le contraste est fort, la vraie vie quoi ! Magnifique , j'adore aussi...

    3
    Samedi 27 Septembre 2014 à 20:51

    Wouaw ! Gelice, tu me surestimes !!! Si seulement je savais peindre avec une telle liberté...oops

    4
    Samedi 27 Septembre 2014 à 20:52

    Bonsoir, Lireine ! C'est une peinture très vivante, je trouve aussi yes

    5
    Samedi 27 Septembre 2014 à 22:12
    erato:

    Je ne connaissais pas mais j'aime beaucoup. Des tableaux vivants de la vie , colorés et expressifs.

    Belle soirée Amande

    6
    Samedi 27 Septembre 2014 à 22:57

    bonsoir Amande Douce,
    cette peinture, c'est la perfection !
    et ce n'est pas quelque chose de froid, de figé
    au contraire, on sent vivre les personnages
    bonne soirée
    bon dimanche
    amitiés

    7
    Dimanche 28 Septembre 2014 à 14:42

    je te rejoins quant au sens d e la composition, j'adore le dernier que je trouve très graphique et un brin malicieux...mais aussi la main aux fesses de la danseuse (ou d e l'amoureuse),on s'y croirait,et les caves de st Germain ou d'ailleurs, une ambiance très bien rendue,on entend presque le rythme du boogie!Les trois baigneuses et le frémissement d e leurs chairs mais aussi les lignes graphiques de leurs corps et d e leurs vêtements....

    en fait je les aime tous peu ou prou(ahah, l' expresssion fait moins jeune que ma voix, pas vrai?)

    je les trouve très vivants,mais  maintenant j'avoue que si tu me montres trois tableaux, un de Liepke, un d e Kobayashi et un d e lui je ne suis pas certaine de faire la différence(moi personnellement avec les lacunes que j'ai et le regard dont je suis capable) et  quelque part çà  limite mon enthousiasme.

    8
    Dimanche 28 Septembre 2014 à 15:00

    Contente de te l'avoir fait découvrir, Erato !

    9
    Dimanche 28 Septembre 2014 à 15:01

    Bonjour Jean-Marie. C'est un plaisir de partager cette œuvre avec toi et les autres amoureux de l'art.

    10
    Dimanche 28 Septembre 2014 à 15:09

    C'est une bonne idée, ça Mamazerty. Il faudrait que je concocte un petit jeu de devinette pour voir si ceux qui ont aimé découvrir ces peintres arrivent à les distinguer les uns des autres !

    J'avoue que parfois moi-même, n'étant pas expert, je m'y perds peu ou prou he. D'autant plus qu'il y a aussi une femme, élève de Kobayashi, qui peint aussi dans cet esprit-là. Je vous la ferai peut-être découvrir plus tard wink2

     

    11
    Dimanche 28 Septembre 2014 à 22:40

    J'aime bien ses tableaux : ça bouge, ça chante, ça aime... bref ça vit ! Le contraire de tout ce qui est trop figé. 

    12
    yonder
    Lundi 29 Septembre 2014 à 09:53

    vraiment très chouette ! surtout le premier et le dernier. J'aime beaucoup quand le design s'invite dans l'art. déformation professionnelle, sans doute !

    13
    Lundi 29 Septembre 2014 à 17:18

    C'est vrai Alice, c'est très vivant !

    14
    Lundi 29 Septembre 2014 à 17:21

    Sûrement, Yonder !

    15
    Vendredi 3 Octobre 2014 à 12:37

    pas mal du tout, j'adore ses musiciens, il capte bien les attitudes.

    16
    Vendredi 3 Octobre 2014 à 15:19

    Il doit faire des croquis sur place.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :