• Samedi - Un Lempicka : La jeune fille en vert

     Tamara de Lempicka (1898 - 1980), née d'un père russe et d'une mère polonaise, épouse d'un avocat polonais, réfugiée à Paris pendant la Révolution d'octobre, elle a été l'élève de Maurice Denis et de André Lhote. Elle a acquis un style bien à elle et très en phase avec son époque, style influencé par l'art nouveau, l'art maniériste de la Renaissance (surtout Botticelli), et le néo-cubisme. Mélange inattendu et très original qui plaît beaucoup à la haute société parisienne.

     

    J'aime particulièrement cette jeune fille en vert et c'est ce tableau que j'ai choisi pour illustrer son œuvre.

    Dans la colonne de droite, vous verrez aussi un auto-portrait de Tamara de Lempicka, artiste attachante.

     

    Samedi - Un Lempicka : La jeune fille en vert

     

    « Jeudi - Dans mes archives : Contre le mur (fusain)Mardi - En séance : Le jeune anglais (1) »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Samedi 23 Mai 2015 à 19:18

    Je connais  ces tableaux qui sont superbe ^^

     

     

    2
    Samedi 23 Mai 2015 à 19:21

    il est sur la couverture d'un livre à la mode, je ne sais plus lequel (ah comme je suis fière de ce com débile!!!!cool), ce ci pour dire qu'elle est elle aussi toujours  la mode pour la grâce des modèles et la netteté de ses personnages...pour ce que j'en sais....Car certes je trouve çà beau et bien lêché mais je ne suis pas émue plus que çà....allez je l'ai dit...ben oui....

    3
    Samedi 23 Mai 2015 à 19:27

    J'ai un livre d'elle, mais c'est vrai qu'en diaporama c'est plus lumineux. Merci pour ce partage.

    C'est particulier comme peinture, je trouve que c'est beau et en même temps un peu froid, métallique !

    4
    Samedi 23 Mai 2015 à 20:44

    Coucou Hugio ! Contente de te voir !

    5
    Samedi 23 Mai 2015 à 20:45

    C'est vrai que c'est "bien léché", Mamazerty, mais je ne trouve pas que ses œuvres soient dénuées d'émotion. Il s'en dégage souvent beaucoup de sensualité.

    6
    Samedi 23 Mai 2015 à 20:48

    Bonsoir Gelice.

    Ce qui me plaît chez elle, c'est le sens des volumes, une certaine stylisation maîtrisée qui laisse toute sa place à la féminité. Elle était bisexuelle, et la volupté est lisible dans ses œuvres.

    7
    Samedi 23 Mai 2015 à 21:03

    Sa jeune fille en vert est toujours très à la mode!

    J'adore ces grandes capelines, c'était très seyant.

    Bonne soirée Amande

    8
    Samedi 23 Mai 2015 à 23:37
    erato:

    Je ne connaissais pas , je découvre.Des oeuvres colorées , un beau jeu de lumière ,  très près de la réalité , beaucoup de sentiments.

    Les regards , pour certaines peintures me gênent un peu.

    Belle soirée Amande

    9
    Dimanche 24 Mai 2015 à 12:00

    Je partage ton avis, Livia. Mais je n'ai jamais pu supporter un chapeau plus de dix minutes ! he

    10
    Dimanche 24 Mai 2015 à 12:01

    Les regards ont quelquefois quelque chose de pervers ou de fantômatique, Erato. C'est vrai que parfois c'est choquant.

    11
    Dimanche 24 Mai 2015 à 20:32

    C'est un superbe portrait ... je pense que ce "vert" n'est pas très apprécié chez les artistes et pourtant il est si beau

    Très bonne soirée

    12
    Lundi 25 Mai 2015 à 11:11

    Ce sont les comédiens qui n'aiment pas le vert, Kri. Il paraît qu'il leur porte malheur. Pour les peintres c'est une couleur qui sert beaucoup, surtout pour les paysagistes ! he

    13
    Lundi 25 Mai 2015 à 13:55

    Whaou c'est superbement coloré ! J'adore toutes ces nuances de vert ! Merci pour la découverte yes

    14
    Lundi 25 Mai 2015 à 19:57

    Avec plaisir, Lilou !

    15
    je passais
    Samedi 30 Mai 2015 à 22:14

    de retour du sud ouest me revoilà. J'adore Tamara.

    bon dimanche, michèle

    16
    Dimanche 31 Mai 2015 à 20:43

    Bonsoir Michèle ! Tu n'es pas la seule à aimer Tamara ! smile

    17
    Vendredi 5 Juin 2015 à 10:44

    "Je veux qu'au milieu de cent autres, on remarque une de mes oeuvres au premier coup d'oeil"

    Elle a vraiment su créer son style, féminin, sensuel en empruntant aux courants de son époque.

    18
    Vendredi 5 Juin 2015 à 15:35
    19
    Amandine24
    Jeudi 17 Août à 10:12

    Bonjour,

    Merci pour cet article. Je viens de voir une exposition à Biarritz où "la jeune fille en vert"était exposée. (Exposition gratuite dans un hôtel avec quelques œuvres de Miro, Picasso, couteau, Buffet...). Je me suis même demandée s'il n'en existait pas plusieurs au regard du peu de sécurité autour de ce sublime tableau. Pourriez-vous m'eclairer ? 

    Concernant le livre dont le tableau fait office de couverture, il s'agit de "la femme au miroir" d'Eric Emmanuel Schmitt, qui en passant est super également. 

    Merci d'avance pour vos commentaires.

      • Jeudi 17 Août à 19:09

        Je ne sais pas du tout si la jeune fille en vert existe en plusieurs exemplaires, mais ça m'étonnerait, un artiste fait rarement plusieurs œuvres identiques. En tous cas, c'est une chance d'avoir contemplé ce tableau "en vrai". Je n'ai jamais eu ce privilège ! smile

      • Amandine24
        Vendredi 18 Août à 08:56

        Merci pour votre réponse amandedouce !! Bonne journée 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :