• Scène d'atelier (50) Coup de fatigue

     

    La peinture et le dessin, cela demande une grande concentration.

    Quand un artiste est un peu fatigué, un grand vieux fauteuil lui tend les bras, dans l'atelier, pour une petite pause  (à droite sur cette scène).

     

    Scène d'atelier (50) Coup de fatigue

    Encres et aquarelle sur papier aquarelle, 30 x 40
















    « Olga, deux posesTrois minutes, pas plus ! »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 17 Décembre 2013 à 01:03

    Pas mal cette petite scène de vie artistique 


    Ca sent le vécu instantané ... J'me trompe ? 


    Beaucoup de pudeur chez ce modèle mais un grand sourire qui est communicatif quand on regarde l'aquarelle. Je n'ai jamais travaillé avec l'encre, cela n'est pas trop difficile de marier les deux, de les travailler ensemble ? 


    Aller je file au dodo quand même ! Bonne nuit 

    2
    Mardi 17 Décembre 2013 à 18:31

    Oui, c'est du vécu, puisque je dessine sur place, pendant la séance de pose. J'utilise de l'encre sépia aquarellable qui s'harmonise bien, en s'aquarellant, avec l'aquarelle proprement dite.

    3
    Mardi 17 Décembre 2013 à 18:49

    Ca donne une couleur chaude je trouve, c'est assez sympa ! Tu utilises beaucoup d'eau dans ces cas là ? Est ce que cela permet de revenir dessus si on a fait un petit "couak" ? (ouioui je sais je suis très curieuse 

    (Tiens en parlant de retouche, j'ai essayé de suivre tes conseils pour le loup en le retouchant dans les limites du possible )

    4
    Mardi 17 Décembre 2013 à 18:58

    J'utilise de l'eau, mais je ne "lessive" pas. On peut un peu rattraper les erreurs, mais ce n'est pas un travail de perfectionniste. Comme il y a beaucoup d'éléments, on ne voit pas trop les couacs...

    5
    Mercredi 18 Décembre 2013 à 15:47

    woui, pour la pause je connais, pour moi ce sont les yeux qui fatiguent et je m'en aperçois toujours trop tard... quand il y a un trait voire plusieurs de trop.

    6
    Mercredi 18 Décembre 2013 à 15:57

    Un ou deux traits de trop ce n'est pas très grave, si ensuite on rectifie. Quand il y a plusieurs traits, l'œil du lecteur privilégie automatiquement le bon. C'est pas beau, ça ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :