•  

    J'ai publié en 2016 un billet à propos du peintre Danois Vilhem Hammershoï. Aujourd'hui, je vais vous présenter son beau-frère Peter Vilhelm Ilsted (1861 - 1933),  peintre et graveur. 

     

    Mardi - Mon artiste du mardi : Peter Vilhelm Ilsted

    "A la fenêtre"

     

    Il y a une certaine similitude entre ces deux artistes, tous deux membres du mouvement danois de "l'exposition libre", association d'art progressiste créée vers 1880.

     

    Mardi - Mon artiste du mardi : Peter Vilhelm Ilsted

    "Liseuse"

     

     

    Ils sont célèbres pour leurs peintures de pièces silencieuses qui reflètent l'ordre de la vie tranquille, à la manière des premières œuvres de Johannes Vermeer.

     

    Mardi - Mon artiste du mardi : Peter Vilhelm Ilsted

     

    Mais tandis que  l'oeuvre d'Hammershoi est dans une austérité distante du sujet, les scènes d'Ilsted représentent la vie de tous les jours.

    Plus sur Wikipedia.

     

    Mardi - Mon artiste du mardi : Peter Vilhelm Ilsted

     

    La lumière est un élément très important dans tous les tableaux de cet artiste qui affectionne les contre-jours et les rayons de soleil pénétrant dans de grandes pièces sobrement meublées.

     

    Mardi - Mon artiste du mardi : Peter Vilhelm Ilsted

     

     

    Les visages des personnages sont la plupart du temps dans le flou, dans l'ombre ou peu éclairés.

     

     

    Mardi - Mon artiste du mardi : Peter Vilhelm Ilsted

     

    J'aime ces ambiances feutrées et ces personnages paisibles, je trouve que c'est reposant.


    votre commentaire
  •  

    Don Hatfield est un peintre romantique impressionniste contemporain. Il est né en 1947 à Napa en Californie, où il vit encore.

    Don Hartfield n'a pas toujours rêvé d'être un artiste. Il a étudié la philosophie, la théologie, la littérature. C'est la rencontre avec un portraitiste qui l'a amené à travailler ses talents de peintre.

    Hatfield est préoccupé par l'effet de la lumière sur la forme.

     

    Mardi -

     

     

    Mardi -

     

    Mardi -

     

     

    Son but est de souligner la beauté d'un moment pris sur le vif : une scène de jardin ensoleillée, une réunion de famille, des enfants cherchant des coquillages sur la plage.

     

    Mardi -

     

     

    Dans ses recherches artistiques, Don Hartfield a été influencé par les techniques cinématographiques modernes. 

    Impressionné par la nouvelle maîtrise de la couleur dans les films, dans la publicité et à la télévision, il utilise dans ses œuvres une lumière plus enivrante, donnant une autre dimension à l'attraction de la plage. C'est ainsi qu'il montre souvent l'influence du soleil couchant qui crée un effet lumineux étonnant, changeant les couleurs de la scène décrite.

     

     

    Mardi -

     

     

    La plage, avec toute la pureté de sa lumière sur le sable, l'eau et les personnages, est un cadre fréquent pour ses histoires, car ses tableaux sont des histoires.

    Je lui trouve une parenté avec le lumineux Sorolla.

     

    Mardi -

     

     Comme John-Michaël Carter, Don Hatfield n'est pas encore dans Wikipedia : on ne trouve sa trace que dans des sites commerciaux d'outre Atlantique. 

     


    6 commentaires
  •  

    Le visage de ce jeune homme, sa carrure, étaient intéressants, mais son t-shirt blanc n'avait aucun intérêt et aurait "bouffé" tout le portrait, alors je l'ai zappé.

    Pendant cette période  (ce portrait à déjà été publié le 22 février 2012) j'ai souvent privilégié ce système quand le modèle n'avait pas un vêtement picturalement intéressant.

    Par la suite j'ai un peu oublié ce parti-pris et souvent j'ai eu tort !

     

    Jeudi - Un coup d'œil dans le rétro : Jeune homme

    Pastels secs sur papier Tiziano 50 x 65


    4 commentaires
  •  

     Je vous présente aujourd'hui un peintre "impressionniste" américain virtuose, un peu comme le russe Vladimir Volegov. Il s'agit de John Michaël Carter, né en 1950 à Chicago. Il a commencé à étudier le dessin à l'âge de 16 ans avec son père, lui-même artiste. En 1968 il intègre l'American Academy of Art de Chicago. En 1970 il part à Los Angeles et rentre au Art Center College of Design.

    C'est tout ce que j'ai pu trouver sur cet artiste. Le côté "commercial" de ses œuvres faites pour plaire à un certain public ne peuvent m'empêcher d'admirer la belle lumière, la gaieté des couleurs, la liberté de la touche, la justesse des attitudes de ses personnages - la plupart du temps de jolies jeunes filles - représentés pendant des moments de détente qui n'excluent pas un côté dynamique.

     

     

    Mardi - John Michael Carter

     

    Mardi - John Michael Carter

     

    Mardi - John Michael Carter

     

    Mardi - John Michael Carter

     

    Mardi - John Michael Carter

     

     

    Je termine par ce qui est peut-être son auto-portrait en pleine activité, mais je n'en sais rien car John Michaël Carter n'est pas encore dans Wikipedia et n'y sera peut-être jamais : on ne trouve sa trace que dans des sites commerciaux.

     

    Mardi - John Michael Carter


    4 commentaires
  •  

    Un atelier sympa, on s'installe où on veut et on travaille : dessin, huile, aquarelle, c'est la liberté. Ce groupe s'est placé de façon à profiter du beau profil du modèle. Et pendant deux heures et demie on se régale !

     

    Jeudi - Un coup d'œil dans le rétro : Scène d'atelier "Le bon profil"...

    Encre et aquarelle sur papier aquarelle


    votre commentaire
  •  

    Dernière partie de cette collection de tableaux sur le thème de l'allaitement.

     

    Mardi - Le nourrisson dans l'art (3)

    Maurice Denis (1870 - 1943) - "Maternité"

     

    Pour terminer cette série sur l'allaitement, j'ai choisi d'abord cette œuvre de Maurice Denis où la mère et l'enfant sont baignés de lumière. La fenêtre est ouverte sur un paysage verdoyant et la maman souriante se penche sur son nourrisson, comme on dit maintenant : que du bonheur ! 

    Je ne m'étends pas sur l'auteur auquel j'ai consacré récemment un billet admiratif ICI

     

     

    Mardi - Le nourrisson dans l'art (3)

      

    Pablo Picasso (1881 - 1973) - "La maternité"

     

    Quant à Picasso, on ne le présente plus ! 

    Dans ce tableau de sa "Période rose" peint en 1905, Picasso utilise des touches légères et des couleurs douces qui évoquent la tendresse de ce moment d'intimité.

     

     

    Mardi - Le nourrisson dans l'art (3)

      

    Tamara de Lempicka (1898 - 1980) - "Allaitement"

     

     Tamara de Lempicka (1898 - 1980), née d'un père russe et d'une mère polonaise, épouse d'un avocat polonais, réfugiée à Paris pendant la Révolution d'octobre, elle a été l'élève de Maurice Denis et de André Lhote. Elle a acquis un style bien à elle et très en phase avec son époque, style influencé par l'art nouveau, l'art maniériste de la Renaissance (surtout Botticelli), et le néo-cubisme. Mélange inattendu et très original qui plaît beaucoup à la haute société parisienne.

     

    Elle a eu une fille surnommée Kisette dont elle a fait plusieurs portraits. Sur ce tableau aux couleurs douces, la mère semble rêveuse pendant que son enfant boit.

     

    Mardi - Le nourrisson dans l'art (3)

     

     Margarita Sikorskaia ( née en 1968) - "Allaitement"

     

    Margarita Sikorskaia est née Margarita D'Valle à Saint-Petersbourg en Russie. Elle y a étudié l'art. En 1990 elle est partie aux Etats-Unis où elle vit de son art.

    Je n'en sais pas plus sur cette artiste. Son style fait penser à Botero, mais son travail est beaucoup plus doux et féminin. J'ai été séduite par ce tableau plein de tendresse qui inscrit la mère et l'enfant dans un cercle d'amour.


    6 commentaires
  •  

    Une scène d'atelier qui a déjà été publiée le 19 octobre 2012.

    Un des habitués de l'atelier avait accepté de poser pour nous, et avait apporté son cher violon.

    Il s'est installé confortablement dans le fauteuil, et peu à peu s'y est effondré, j'ai même cru qu'il allait s'endormir...mais non, il a été présent jusqu'au bout !

     

    Jeudi - Un coup d'œil dans le rétro : Le violoniste (Scène d'atelier)

     

    Encre sépia aquarellable et aquarelle sur papier aquarelle


    2 commentaires
  • Mardi - L'artiste de la semaine : Maurice Denis

    Auto-portrait de Maurice Denis à 18 ans

     

    Mardi - L'artiste de la semaine : Maurice Denis

    Auto-portrait devant le Prieuré

     

    Quelle évolution entre ces deux auto-portraits ! 

     

    ***

     

    Maurice Denis (1870 - 1943) est un peintre français du groupe des nabis dont il a connu certains futurs membres  : Edouard Vuillard, Sérusier et Ker-Xavier Roussel au Lycée Condorcet. 

    Il étudie simultanément à l'Ecole des Beaux-Arts, qu'il quitte assez vite, trouvant l'enseignement trop traditionnel, et à l'Académie Julian.

    Il fonde le groupe des Nabis dont il devient le théoricien. 

    Pour en savoir plus sur son parcours : Wikipédia .

     

    ***

     

    Je place en première position de ma présentation un tableau qui est celui que je préfère dans l'œuvre de ce peintre, tant les couleurs, la composition et la simplicité me plongent dans l'admiration.

     

    Mardi - L'artiste de la semaine : Maurice Denis

    Pluie en Bretagne (1889)

     

    Je poursuis avec deux charmantes scènes familiales :

     

    Mardi - L'artiste de la semaine : Maurice Denis

     

     Petit déjeuner (1901)

     

    Mardi - L'artiste de la semaine : Maurice Denis

     

    Tétée ou La Chambre violette - 1906

     

    Mardi - L'artiste de la semaine : Maurice Denis

     

    Degas et son modèle (vers 1906)

     

    A partir de 1898; Maurice Denis aborde le thème des baigneuses au cours de plusieurs séjours à Perros-Guirec, en Bretagne, où il achète la villa "Silencio"

     

    Mardi - L'artiste de la semaine : Maurice Denis

     

    Baigneuses à Perros-Guirec (vers 1909)

     

    Mardi - L'artiste de la semaine : Maurice Denis

     

    St Georges rochers rouges (1910)

     

    Mardi - L'artiste de la semaine : Maurice Denis

     

    La Vierge du Folgoët (1930)

     

    Maurice Denis a été un peintre reconnu et il a été soutenu par des mécènes. En 1940, il souffre de la présence allemande en France. Les nouvelles autorités le nomment sans lui demander son avis "Président du Comité d'organisation professionnelle des Arts graphiques et plastique". Il refuse et répond qu'il préfère "le régime des libertés" et la "liberté des organisations artistiques". Il meurt en 1943 après avoir été renversé par un camion. 


    votre commentaire
  •  

    J'ai longtemps eu au mur de mon atelier (du temps où j'avais un grand atelier tout blanc) une reproduction de cette nature morte posée sur une table, de Georges Braque (1882 - 1963).

    Je lui trouve beaucoup de charme : l'harmonie de couleurs à dominante chaude, la liberté de l'interprétation, tout me plaît.

     

    Mardi - Les tables de Georges Braque

     

    "La table ronde avec guitare"

     

    Braque est reconnu pour avoir, avec Picasso, initié le mouvement cubiste. Pour en savoir plus sur ce peintre vous pouvez consulter cet article très complet sur Wikipedia.

    J'ai rassemblé ici quelques unes parmi mes préférées de ses nombreuses toiles ayant pour sujet une nature morte posée sur une table. Je n'ai pas toujours le titre de ces œuvres, et je n'ai pas cherché la date de leur création...

     

    Mardi - Les tables de Georges Braque

     

    "Le jour"

     

    Mardi - Les tables de Georges Braque

     

    "Grand intérieur à la palette" (1942) 

     

    Mardi - Les tables de Georges Braque

     

    "Prunes violettes" ( même si je les vois jaune orangé...)

     

    Mardi - Les tables de Georges Braque

     

    "Etude avec crâne"

     

    Je ne saurais dire pourquoi, mais ces tableaux, je les aime ! Et j'admire le talent de ce grand artiste.


    4 commentaires
  •  

     

    Jeudi - Un coup d'œil dans le rétro : "L'odalisque"

     

    C'est un peu le contraire de la scène que j'ai publiée ICI. Ces artistes que l'on voit ont choisi de peindre le modèle de dos, mais j'ai préféré d'être en face. 

    Cette scène n'a en fait jamais été publiée dans ce blog, mais elle a été peinte en 2012, c'est donc bien un coup d'œil dans le rétro !


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique