•  Pour le "Tableau du samedi" initié par Jean-Marie, repris par Lady Marianne et continué par Fardoise et Lilou le thème, ce samedi, c'est "Vive la vie et vive le vent, et vive le printemps !"

     

    Pour ce thème j'ai choisi un merveilleux tableau que j'adore, de Pissarro.

     

    (Vous pouvez cliquer sur l'image pour la voir en plus grand.)

     

    Samedi - Le tableau du samedi :

    Camille Pissarro (1830 - 1903

    Pruniers en fleurs 1877 - Pontoise

    Le foisonnement de la floraison blanche au-dessus des lignes de légumes, et en arrière-plan les maisons s'échelonnant sur une colline, tout est magnifiquement peint. Une merveille !


    12 commentaires
  •  Pour le "Tableau du samedi" initié par Jean-Marie, repris par Lady Marianne et continué par Fardoise et Lilou le thème, ce samedi, c'est "C'était mieux avant).

     

    Je ne sais pas si c'était mieux avant, mais la différence entre les deux mères ici représentées montrent bien que comme maintenant toutes les mères de famille n'avaient pas le même niveau social ni les mêmes préoccupations. 

    Mais ces deux tableaux sont magnifiques.

     

    Samedi - Le tableau du samedi : C'était mieux avant (2)

     

    Jules Adler (1865 - 1952) Peintre naturaliste français

    "La mère"

     

    Samedi - Le tableau du samedi : C'était mieux avant (2)

    Auguste Renoir (1841 - 1919)

    La jeune mère


    10 commentaires
  •  

     Pour le "Tableau du samedi" initié par Jean-Marie, repris par Lady Marianne et continué par Fardoise et Lilou le thème, ce samedi, c'est : "C'était mieux avant !"

    C'est vrai que c'était mieux avant. Aujourd'hui on met bêtement le linge dans la machine, on la programme, et on n'a plus, au bout de quelques temps, qu'à le mettre dans la sécheuse, puis le ranger ou le mettre au repassage. Tâche sans aucun intérêt.

    Alors qu'avant on allait au lavoir ou au bord de la rivière. On passait des heures à genoux sur une planche ou sur le gravier et on frappait le linge à coups de battoir en rigolant avec les copines, en racontant les potins du village, en cassant du sucre sur le dos des voisins, en commentant les amours licites ou illicites...Bref, on s'amusait bien. On repartait avec une corbeille pleine de linge bien blanc et sentant bon.

     

    Ah oui ! C'était mieux avant !!!

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Gauguin

    Gauguin

    Les lavandières au canal de la Roubine-du-roi

      


    8 commentaires
  •  Pour le "Tableau du samedi" initié par Jean-Marie, repris par Lady Marianne et continué par Fardoise et Lilou le thème, ce samedi, c'est la tempête.

     

    Je vous en propose trois versions. Vous n'êtes pas obligés de choisir...

    En cliquant sur les images vous les verrez en plus grand.

     

    Samedi - Le tableau du samedi : La Tempête.

    William Turner (1775 - 1861)

     

    "Tempête en mer"

    Le plus ancien des trois, et pourtant le plus moderne. Les vagues lumineuses figurent le tourbillon de la tempête qui affole les sens et bouleverse l'équilibre de toutes choses.

     

    Samedi - Le tableau du samedi : La Tempête.

     

    Jean-Baptiste Corot (1796 - 1875)

    "Le coup de vent"

    Comme souvent chez ce peintre, un paysage grandiose où figure un personnage luttant vaillamment et sans défaillir contre l'immense Nature.

     

    Samedi - Le tableau du samedi : La Tempête.

     John William Waterhouse (1849 - 1917)

    "Miranda dans la tempête"

    Le romantisme des préraphaélistes, drame et beauté.


    14 commentaires
  • J'expose avec des amis pendant une semaine et je ne pourrai pas assurer mon blog, donc je m'excuse auprès des personnes qui passeront ici entre aujourd'hui et dimanche prochain.

    Pour que vous ne soyez pas venus pour rien, un tableau sur le thème du Carnaval, thème proposé par Fardoise pour "le tableau du samedi". 

     

    Samedi - (En pause pour cause d'expo à partir de demain) Le tableau du samedi

    Défilé du Carnaval de la Concorde à Paris

    Peinture D'Ernest Louis Augustin Seigneurgens

    Peintre du XIXème siècle

     

     

     


    14 commentaires
  •  Pour le "Tableau du samedi" initié par Jean-Marie, repris par Lady Marianne et continué par Fardoise et Lilou le thème, ce samedi, c'est l'amour, le baiser...tout un programme !

     

    Après avoir hésité longtemps sur le choix d'un tableau traitant de ce sujet, hésité entre  Fragonard (Le baiser à la dérobée, Le verrou), Egon Schiele ( Homme et femme s'embrassant), Francesco Hayez (Le baiser), et bien d'autres encore.

    Finalement j'ai choisi "Au lit, le baiser" de Toulouse-Lautrec.

    "Toulouse-Lautrec a capturé l'instant où deux prostituées partagent un moment d'amour lesbien par un tendre baiser. Ce tableau a successivement appartenu ) Paul Gallimard, Paul Cassirer, Marie-Anne Goldschmidt-Rothschild, Maurice Rheims et l'oligarque russe Dmitri Rybolovlev. Il a été vendu aux enchères le 9 novembre 2015 chez Christie's."

    Source : Wikipedia

     Je trouve ce tableau plein de douceur, j'aime la légèreté des traits de pinceau clairs qui figurent les draps et les oreillers, et l'expression concentrée et pleine de tendresse des personnages.

     

    Samedi - Le tableau du samedi :

    Henri de Toulouse-Lautrec : "Au lit, le baiser".


    14 commentaires
  •  

     Pour le "Tableau du samedi" initié par Jean-Marie, repris par Lady Marianne et continué par Fardoise et Lilou le thème de ce samedi est "Un bouquet de fleurs".

    Pourquoi UN bouquet de fleurs ? Comme souvent je n'ai pas su choisir...

     

    Samedi - Le tableau du samedi : bouquets de fleurs

    Félix Valloton

    (Comme tout est bien rangé !)

    Samedi - Le tableau du samedi : bouquets de fleurs

    Félix Vallotton bis

    Nature morte avec roses. (très années 20...1920)

    Samedi - Le tableau du samedi : bouquets de fleurs

    Chaïm Soutine

    (L'inverse de Vallotton, mais j'adore aussi !)

    Samedi - Le tableau du samedi : bouquets de fleurs

    Edouard Vuillard

    Nature morte avec fleurs.

    (Que de belles matières !)

    Samedi - Le tableau du samedi : bouquets de fleurs

    Edouard Vuillard

    (Bien plus embrouillé de superpositions que le précédent.

    Chouette aussi, non ?)

    Samedi - Le tableau du samedi : bouquets de fleurs

    Paul Cézanne

    (No comment...)

    Samedi - Le tableau du samedi : bouquets de fleurs

    Paul Cézanne

    (En pays connu, les incomparables natures mortes)

    Samedi - Le tableau du samedi : bouquets de fleurs

    Pierre Bonnard

    Intérieur avec fleurs.

    (Bonnard, quoi...)

    Avez-vous fait votre choix ?


    14 commentaires
  •  

     Pour le "Tableau du samedi" initié par Jean-Marie, repris par Lady Marianne et continué par Fardoise et Lilou, sur le thème de la femme peintre et/ou modèle, j'ai choisi de vous parler de Judith Leyster, peintre hollandaise (1609 - 1660).

    Je vous la présente ci-dessous :

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Judith Leyster, femme peintre

    Judith Leyster - Auto-portrait

     

    Huitième enfant d'un brasseur de Haarlem, Judith Leyster avait un atelier de peinture prospère. Elle a innové dans le domaine des scènes domestiques avec des femmes dans leur intérieur, thème qui n'est devenu populaire en Hollande que vers 1650.

    Ses oeuvres sont dans le droit fil des peintures de son époque (Hals, Bruggen, Van Honthorst). Une peinture joyeuse qui était destinée à orner les salons de la bourgeoisie hollandaise de l'époque.

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Judith Leyster, femme peintre

    Judith Leyster - La proposition

     

    Elle peint jusqu'en 1636, car elle épouse le peintre Jan Miense Molenaer et ferme son atelier pour s'occuper de sa famille.

    Tombée dans l'oubli, ses œuvres étant pour la plupart attribuées à Hals, c'est le Musée du Louvre qui découvre en 1893 le monogramme de Leyster sous la signature de Hals, ce qui donna lieu à un scandale et un procès retentissant intenté par le dernier acheteur de ce tableau au marchand d'art qui le lui avait présenté comme un tableau de Hals. 

     

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Judith Leyster, femme peintre

    Judith Leyster - Enfant avec chat et morceau de pain

     

    A la suite de cela, les chercheurs ont attribué à Judith Leyster une vingtaine de tableaux jusqu'alors considérés comme étant de Frans Hals. Ce qui montre que la peinture féminine était considérée par les marchands d'art comme inférieure à celle des hommes...


    9 commentaires
  • "La femme en peinture, modèle ou artiste" c'est le thème choisi par Fardoise pour "Le tableau du samedi".

    J'ai souvent, au fil de mon blog, parlé des femmes peintres. J'ai cherché une femme peintre que je n'avais pas présentée et qui, de surcroît, a été modèle pour des peintres de son époque. Et voici ce que j'ai découvert...

    Victorine Meurent a été le modèle attitré et récurrent de Manet. "L'Olympia" : c'est elle, la figure de femme de premier plan du "Déjeuner sur l'herbe" : c'est elle, et tant d'autres belles œuvres de Edouard Manet.

    Voyez ci-dessous un tableau de Alfred Stevens et deux autres œuvres de Manet où elle sert de modèle.

     

    Samedi - le tableau du samedi : Victorine Meurent, modèle et peintre

    Alfred Stevens "Le sphynx"

     

    Samedi - le tableau du samedi : Victorine Meurent, modèle et peintre

    Manet "Le chemin de fer"

     

    Samedi - le tableau du samedi : Victorine Meurent, modèle et peintre

    Manet "La chanteuse de rue"

     

    Cette femme, à force d'observer Manet, Alfred Stevens et d'autres peintres qui l'ont choisie pour modèle, s'est mise, elle aussi, à peindre. Malheureusement ses œuvres ont disparu, sauf celle-ci : 

     

    Samedi - le tableau du samedi : Victorine Meurent, modèle et peintre

    Victorine Meurent

    "Le dimanche des Rameaux"

     

    Pour en savoir plus sur cette femme, à la fois modèle et peintre, vous pouvez, comme moi, vous rendre sur ce blog et lire cet article très bien documenté : Victorine Meurent

    Ou bien sur l'inépuisable Wikipedia


    4 commentaires
  •  

     

    Pour ce samedi, Lilou Soleil a repris le groupe de Lady Marianne et publie les liens. Et Fardoise propose comme thème : Les sports de glisse.

     

    J'ai trouvé ce tableau de Henry Raeburn (1756 - 1823) peintre portraitiste écossais 

    Ses portraits sont d'un réalisme rigide mais ses effets de lumière dramatiques annoncent le romantisme et l'impressionnisme.

    Ici, il s'agit d'une oeuvre originale, différente de ses portraits officiels et représentant le Révérend Robert Walker en pleine action. Son titre est "The Reverend Rober Walker skating on Duddingston Loch"

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Sports de glisse

     

    Ce tableau m'a plu à cause de son dynamisme et de l'allure du personnage dont le visage reflète la dignité due à son rang, alors que le mouvement alerte et libre est digne d'un sportif.


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique