•  

    Le dimanche à 11h05 est diffusée sur Arte une émission qui s'intitule : "De l'art et du cochon". Je la regarde fréquemment. Dimanche dernier ils ont pris pour sujet de l'émission "Les mangeurs de ricotta" de Vincenzo Campi.

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Les mangeurs de ricotta

    Vous trouverez l'analyse de ce tableau ICI

    Ce qui m'a fait tilt, c'est que j'ai peint il y a plus de vingt ans un tableau que j'avais intitulé "Tabagie" et que j'ai déjà publié ici.

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Les mangeurs de ricotta

    Et je me rends compte que mon tableau, toutes proportions gardées, a une similitude avec celui de Vincenzo Campi. Et je me demande si inconsciemment je n'ai pas eu une réminiscence de ce tableau de l'artiste italien vu probablement dans une revue d'art ??? La "vanité-ricotta" étant remplacée par le cendrier plein de mégots, symbole de la nocivité du tabac. Mes parents sont décédés prématurément tous les deux par cancer du fumeur.

    La mémoire est quelque chose de très mystérieux.


    8 commentaires
  •  

     

     Angelo di Cosimo ou Agnolo di Cosimo dit le Bronzino ou Agnolo Bronzino (1503 - 1572) est un peintre maniériste italien. Il doit son surnom à son teint sombre ou à la couleur de ses cheveux.

    J'avais déjà présenté des portraits de ce peintre, des portraits de femmes. Aujourd'hui j'ai choisi un portrait d'enfant que je trouve magnifique.

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Bronzino

     

    Juste une œuvre, ce samedi...Pour une fois je suis le règlement de Lady Marianne happy

     


    12 commentaires
  •  

     

    Un homme, aujourd'hui, pour changer...

     

    Le tableau du samedi - Ernest Bordes

    Le concierge est tailleur

    (peut-être aussi que...le concierge est ailleurs...glasses)

    Ernest Bordes, né à Pau le 14 octobre 1852 et mort à Andrein le 15 août 1914 (à 61 ans), est un peintre français.

    Le tableau du samedi - Ernest Bordes

    La robe turque

    Ernest Bordes est le fils d'un hôtelier palois. Il étudie la peinture à l'École des Beaux-Arts de Paris où il est l'élève de Fernand Cormon et de Léon Bonnat. Sa première œuvre est exposée au Salon, en 1879, " Le concierge est tailleur". En digne élève de Bonnat, c'est dans l'art du portrait qu'il excelle le plus.

     

    Le tableau du samedi - Ernest Bordes

    Et j'aime assez ses portraits ! Si le "concierge" est très académique et lui a permis d'être exposé au sacro-saint "Salon", les autres portraits que je présente montrent plus de liberté.


    14 commentaires
  •  

     Eva Gonzales (1849-1883) est une artiste peintre française d'origine espagnole.

     

    Elève de Manet et reconnue par les amateurs d'art de son époque elle servit aussi fréquemment de modèle aux peintres impressionnistes.

     

    Tout sur Eva Gonzales

     

    Publié dans le cadre du groupe "Le tableau du samedi" dirigé par Lady Marianne smile


    18 commentaires
  •  

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Virginie Demont-Breton

    Virginie Demont-Breton, née en 1859 à Courrières et morte en 1935 à Paris, est une artiste peintre et femme de lettres française. Peintre de genre, son œuvre illustre principalement la vie des pêcheurs du Pas de Calais. Elle est la fille du peintre Jules Breton.

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Virginie Demont-Breton

     

    En 1889 Virginie Demont-Breton expose au Salon son tableau L'Homme est en mer, quelques mois plus tard Vincent Van Gogh souffrant alors de crises de folies, entre à l'asile Saint Paul de Mausole à Saint Rémy de Provence et y exécute une reproduction de ce tableau d'après une gravure.

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Virginie Demont-Breton

     

     Cette artiste me touche, ses œuvres sont très belles. Peut-être aussi qu'elle m'évoque mon arrière grand père terre-neuvas, qui sait ?

     

    Pour le tableau du samedi de Lady Marianne.

     


    19 commentaires
  •  

     

    Marie Bashkirtseff, née à Gavronski en Ukraine le 11 novembre 1858 et morte de la tuberculose à Paris le 31 octobre 1884, donc à 26 ans, est une diariste, peintre et sculptrice.

    Elle était jolie, comme en témoigne cette photographie :

    Samedi - Le tableau du samedi : Marie Bashkirtseff

    Elle était intelligente, parlait couramment russe, le français, l'anglais et l'italien et tenait son journal depuis l'âge de 12 ans.

     

    Elle a étudié la peinture à l'Académie Julian, à Paris, seule Académie qui accueillait les femmes (voir la peinture ci-dessous).

    Samedi - Le tableau du samedi : Marie Bashkirtseff

    Son œuvre est importante, mais beaucoup d'œuvres de Marie Bashkirtseff ont été détruites par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale.

    Samedi - Le tableau du samedi : Marie Bashkirtseff

    Elle est enterrée au cimetière de Passy, dans le 16e arrondissement de Paris. Sa tombe, un studio d'artiste en taille réelle, a été déclarée monument historique.

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Marie Bashkirtseff

    Il est intéressant de lire le récit de sa  vie : ICI


    14 commentaires
  •  

     

     

    Samedi - Le tableau du samedi : William de Leftwich Dodge

     

     

    William de Leftwich Dodge (1867-1935) était un artiste américain surtout connu pour ses fresques murales. 

     

    Il s’est fait connaître comme muraliste lorsque le genre était à la mode, ayant des commandes pour les grands bâtiments publics ainsi que des hôtels et des manoirs. Les peintures murales étaient considérées comme un art pouvant atteindre directement les gens. Dodge peignait ses fresques dans le genre héroïque et néoclassique.

     

    Samedi - Le tableau du samedi : William de Leftwich Dodge

     Pour ses œuvres privées de dimensions plus modestes, Dodge montre l'influence de l'impressionnisme et du fauvisme.

    Samedi - Le tableau du samedi : William de Leftwich Dodge

     

     

    Samedi - Le tableau du samedi : William de Leftwich Dodge

    Pour "le tableau du samedi" géré par Lady Marianne.


    7 commentaires
  •  

     

     

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Sue Halstenberg

     

    Les œuvres au pastel de cette artiste américaine ont attiré mon attention par leur élégance et leur beauté.

    Samedi - Le tableau du samedi : Sue Halstenberg

     

    Bien qu'ayant pas mal cherché, je n'ai pas trouvé beaucoup de renseignements sur sa biographie. Je suppose quand même qu'elle a vécu au XIXème siècle, mais au fond je n'en sais rien. Voici tout ce que je sais sur elle :

    Sue Halstenberg a commencé sa carrière en tant
    qu'illustratrice de mode pour les
    grands magasins du sud de la Californie . Pour développer davantage ses
    capacités créatives, elle étudie la peinture de figures de plein air au pastel avec George Carlson à la Scottsdale Artists School en
    Arizona.

    Quelques années plus tard, elle a commencé sa carrière personnelle, acceptant des commandes pour des portraits et des peintures de figures.

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Sue Halstenberg

     

    Cet article a été présenté dans le cadre du groupe "Le tableau du samedi" géré par Lady Marianne smile


    18 commentaires
  •  

     

    Georges de la Tour est un des peintres qui ont dirigé ma jeunesse vers le goût de l'art. J'ai déjà raconté comment j'étais tombée en amour pour cet artiste  en visitant le Musée de Rennes où est exposée sa fabuleuse Nativité.

    Le thème de Marie-Madeleine réfléchissant sur sa destinée était à la mode, à son époque, et il l'a illustré de façon magnifique. En voici trois différents, tous plus beaux les uns que les autres.

     

    La bougie, le crâne, le miroir, symboles récurrents dans ces trois tableaux. Le clair obscur, dont ce peintre était un des maîtres, crée une ambiance de recueillement, de simplicité.

    Et Marie-Madeleine qui médite sur la vanité de la vie sur terre...

     

    Samedi - Les Madeleines de Georges de la Tour

     

    Samedi - Les Madeleines de Georges de la Tour

     

    Samedi - Les Madeleines de Georges de la Tour

     

    Article écrit pour "Le tableau du samedi" de Lady Marianne.


    26 commentaires
  •  

     

     

    Samedi - Marie Lucas-Robiquet

      

    Marie Lucas-Robiquet, née Marie Élisabeth Aimée Robiquet, à Avranches en 1858, morte à Saint-Raphaël (Var) en 1859, est une peintre française. Elle épouse à Paris Maurice-Édouard-Louis-Henri Lucas.

     

    En 1880, elle entre à l'école des Beaux-Arts, récemment ouverte aux femmes, et étudie la peinture auprès de Félix-Joseph Barrias. Elle expose au Salon à partir de 1892.

     

    Samedi - Marie Lucas-Robiquet 

     

     

    Elle séjourne en Amérique de 1914 à 1918 et fait de nombreux portraits à New York et à Chicago.

     

    Elle est principalement remarquée pour ses peintures orientalistes « aux couleurs vives transformant les petites villes du Maghreb en féeries éclatantes de touches juxtaposées, idéalisant la vie rurale en scène de théâtre », et expose régulièrement à la Société coloniale des Artistes et au Salon des peintres orientalistes.

     

    Samedi - Marie Lucas-Robiquet

     

    Samedi - Marie Lucas-Robiquet

     

     

    Elle est également connue comme portraitiste en Europe, Amérique du Sud et Etats Unis et pour ses Scènes de genre et ses peintures religieuses.

     

    Elle est faite chevalier de la Légion d’honneur en 1922.

     

    Article écrit pour "Le tableau du samedi" de Lady Marianne.

     

     

     


    24 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique