•  

    Je poursuis l'évocation des grandes toiles peintes chaque année pour être exposées dans les rues d'un village de ma région, évocation commencée ICI

     

    Cette année-là j'avais choisi de prendre inspiration d'une photo de Brassaï prise dans les années 1920 - 1930 dans le café "Le Monocle" qui était dirigé par "Lulu de Montparnasse". C'est pourquoi je lui ai donné ce titre : "Chez Lulu". Un établissement un peu particulier dont vous pouvez connaitre l'histoire ici :  CLIC.

    La photo étant bien sûr en noir et blanc, ça me laissait toute liberté pour la mise en couleurs, et j'ai aussi régionalisé le décor...

    Ce tableau a déjà été publié en 2014.

     

     

    Jeudi - Un coup d'œil dans le rétro : "Chez Lulu"

     

    Huile sur toile 1m x 1,60 m


    votre commentaire
  •  

    Je me suis attaquée à un long travail...Mais j'irai au bout, je suis têtue !

    Après deux ou trois séances j'ai placé les couleurs de la peau de tous les personnages. Evidemment c'est juste la base, plus tard j'affinerai.

     

    Dimanche - En cours : "Je me souviens de 1974 " (2)

     

    Huile sur toile 1m x 1,60 m


    2 commentaires
  •  

    Un thème était prévu pour une exposition de groupe : "Je me souviens".

    J'avais donc projeté de peindre une grande toile en m'inspirant d'une photo en noir et blanc de ma famille en 1974, quand mes enfants étaient encore des enfants !

    Et puis la pandémie est arrivée, les expositions ont été annulées, l'association a abandonné les thèmes programmés et n'a pas encore établi un nouveau planning, tout en nous précisant que ces thèmes programmés pour 2020 étaient abandonnés.

    Eh bien tant pis ! Je n'abandonne pas ce projet, bien qu'il ait pris beaucoup de retard.

    J'avais déjà peint la famille de ma mère d'après une photo de 1932 publiée le 27 novembre 2017. J'ai travaillé sur le même grand format de 1m x 1,60m.

    J'ai commencé par dessiner le groupe familial photographié pendant les vacances d'été de 1974.

     

    Dimanche - En cours : Je me souviens de 1974 (1)

     

     Huile sur toile 1m x 1,60m


    4 commentaires
  •  

    Ce merveilleux modèle a posé pour nous pendant plusieurs années. Au cours de ce temps je l'ai beaucoup dessinée, peinte aussi. J'ai fait ce triple portrait de ses deux profils et de face. Quelle que soit sa coiffure elle était toujours fine, racée, royale. Et de plus un modèle parfait, ne bougeant jamais quelle que soit la pose. De grands souvenirs !

     

    Jeudi - Un coup d'œil dans le rétro : La belle Africaine

     

    Jeudi - Un coup d'œil dans le rétro : La belle Africaine

     

    Jeudi - Un coup d'œil dans le rétro : La belle Africaine

     

    Ces trois tableaux à l'huile sur toile (10M) ont déjà été publiés le 19 juillet 2012.


    11 commentaires
  •  

     Sur le pavé de l'allée de mon jardin les ombres des feuilles des arbres au-dessus de ma tête et mon ombre s'étalent devant moi, je lève la main pour saluer la personne à qui je destine cette photo...que je prends clic-clac !

     

    Mercredi - Ombre et ombres

     

    ...et j'en fais un tableau. 

     

     

    Mercredi - Ombre et ombres

     

    Huile sur toile 50 x 70


    8 commentaires
  •  

    Je poursuis l'évocation des grandes toiles peintes chaque année pour être exposées dans les rues d'un village de ma région, évocation commencée ICI

    Celle-ci, intitulée "Bistrot" a été inspirée par une photo du grand photographe Brassaï et déjà publiée le 24 juillet 2012 dans ce blog. Cette photo était en noir et blanc, et je l'ai un peu arrangée à ma façon. J'étais intéressée par le reflet dans le miroir qui permettait de voir de face des personnages qui autrement auraient été de dos. Ainsi on voit tous les personnages de face, et de dos, c'est là le génie du photographe.

    Le fait que la photo soit en noir et blanc m'a laissé toute liberté pour interpréter les couleurs.

    Jeudi - Un coup d'œil dans le rétro : "Bistrot"

     

    Jeudi - Un coup d'œil dans le rétro : "Bistrot"

    Huile sur toile 1 mètre par 1,60 mètre


    4 commentaires
  • J'ai retrouvé en fouillant dans mes placards ce tableau, et me suis rendue compte en faisant des recherches que je ne l'avais jamais montré dans ce blog.

    Une jeune maman était venue poser avec son bébé à l'atelier. Le bébé était tout neuf, quelques semaines, et très sage, mais la maman bougeait sans arrêt, changeait le bébé de bras, croisait les jambes, les décroisait, bref, elle se fichait de tenir la pose. Personne n'osait rien lui dire. Comme je commence toujours par un dessin assez précis, j'ai fait abstraction de ces mouvements intempestifs.

    Ce tableau a été peint en 2002 ! Je me rends compte que je me tracassais beaucoup moins que maintenant et que je peignais à grandes touches rapides, et dans le fond c'était peut être aussi bien...

     

    Vendredi - Un tableau oublié : "Mère et enfant"

     

     

    Vendredi - Un tableau oublié : "Mère et enfant"

     

    Détail 1

     

    Vendredi - Un tableau oublié : "Mère et enfant"

     

    Détail 2


    8 commentaires
  • Je poursuis l'évocation des grandes toiles peintes chaque année pour être exposées dans les rues d'un village de ma région, évocation commencée ICI

     

    Cette toile, je l'avais déjà présentée il y a moins d'un an, le 28 mai 2020 . Mais comme je publie de temps en temps les éléments de cette série de grandes toiles, et par ordre chronologique, je ne pouvais pas la laisser de côté : c'est une de mes préférées.

    N'a-t-on pas le droit de se faire plaisir ?

     

    Jeudi - Un coup d'œil dans le rétro : "La sieste"

     

    Huile sur toile 100 x 160


    4 commentaires
  •  

    J'étais très près du modèle, presque au-dessus d'elle. Position assez rarement possible dans l'atelier. Et avec le recul, j'aime bien cette toile dont les coloris sobres mettent en valeur le corps lumineux de la jeune femme.

     

    Ce tableau a déjà été publié le 27 juillet 2012.

     

    Jeudi - Un coup d'oeil dans le rétro :

    Huile sur toile 61 x 46


    2 commentaires
  •  

    Je poursuis l'évocation des grandes toiles peintes chaque année pour être exposées dans les rues d'un village de ma région, évocation commencée ICI

     

    Pour celle-ci je regrette de n'avoir pas peint un paysage local derrière les rideaux, au lieu de ce mur bleu.

    La dame a fait honneur au vin local, elle a les joues un peu rouges...

    Le chat joue avec le bouchon.

     

    Jeudi - Un coup d’œil dans le rétro : La gourmandise

    La gourmandise

    Huile sur toile 100 x 160


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique