•  

    Sur le thème "Les petits métiers", un tabeau de Erik Lidvig Henningsen (1855 - 1930) peintre danois.

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Erik Ludvig Henningsen (1855-1930)

     

    Ce tableau me plaît beaucoup par la disposition particulière originale des personnages dont pas un seul n'est présenté de face, et au premier plan ils se tournent carrément le dos ! C'est une scène de rue d'autrefois, toute en tons de gris, de noir, de vert sombre, mais éclairée au un beau ciel bleuté  et les lumières du soir qui s'allument ici et là, particulièrement sur le falotier qui allume l'éclairage du soir dans la rue.

     

     


    20 commentaires
  •  

    Jeudi -

    Encre et aquarelle sur papier aquarelle 36 x 48


    5 commentaires
  •  

    Puisque j'ai loupé la consigne la semaine dernière, je m'y conforme aujourd'hui (avec un peu de retard, pardon Lady Marianne...)

     

    Mucha, artiste de l'art nouveau, était un merveilleux dessinateur et un peintre tout aussi talentueux. J'aime beaucoup le portrait  intitulé :

     

    "Portrait de Jaroslava"

    qu'il a peint en 1920.

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Un beau portrait

     

     


    18 commentaires
  •  

    Une pose de dix minutes.

     

    Mercredi - Sanguine

     

    Sanguine sur papier journal


    8 commentaires
  •  

    Je reviens sur le peintre Caillebotte que j'ai évoqué un précédent samedi.

     

    Gustave Caillebotte (1848 – 1894) est un peintre français qui a été redécouvert en France dans les années 1970, après des décennies d'oubli.

     

    Ayant hérité, jeune, de son père, homme d'affaires qui s'était considérablement enrichi, il n'a jamais eu besoin de travailler pour vivre. Fortement attiré par l'art de la peinture, cette fortune lui a permis d'aider ses amis peintres moins fortunés que lui, en particulier Renoir à qui le liait une solide amitié.

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Gustave Caillebotte

    Paris sous la pluie

     

    Esprit curieux et homme actif, il a eu d'autres passions : le jardinage, le nautisme, la philatélie...

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Gustave Caillebotte

    Le jardin

    Il était particulièrement amateur des peintres du mouvement impressionniste et s'est créé une solide collection de tableaux de ses amis, collection qu'il a léguée à la France et qui se trouve maintenant dans les musées nationaux, en particulier au Musée d'Orsay.

    Le leg Caillebotte

    Le mythe du refus du legs Caillebotte

     

     

    Il n'a pas été très apprécié en France, en tant que peintre, par les critiques d'art de son époque. Ceci sans doute parce qu'il était proche des impressionnistes, et parce qu'il avait l'incongruité de peindre de simples ouvriers en pleine action.

    Il a aussi beaucoup peint le Paris de son temps.

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Gustave Caillebotte

    Boulevard Haussmann sous la neige

    Mais les américains de son époque lui ont acheté beaucoup de tableaux, et c'est par la voie de ces collectionneurs que la France a redécouvert ce bel artiste.

     

    Je me souviens avoir été fascinée, au Musée de l'Orangerie, en 1978, par son tableau « Les raboteurs de parquet », Tableau de grande taille dont la perspective est impressionnante.

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Gustave Caillebotte

    Les raboteurs de parquet

    Caillebotte avait gardé une façon de peindre "à l'ancienne", mais c'est par les sujets de ses tableaux, et par sa façon de les mettre en page qu'il s'est montré particulièrement original et créatif. 

    Son œuvre montre souvent l'être humain dans sa solitude.

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Gustave Caillebotte

    Femme au balcon

    Publié dans le cadre du "Tableau du samedi" géré par Lady Marianne


    12 commentaires
  •  

     

     

     

    Vendredi - Une seule pose, mais si belle !

    Encre et aquarelle sur papier aquarelle 36 x 42


    8 commentaires
  •  

     

    Un seul modèle, mais six poses de six minutes chacune. Ses cheveux rouges guident le regard...

     

    Mercredi - Six en une

    Encre et aquarelle sur papier aquarelle 36 x 48


    8 commentaires
  •  

     

    Aujourd'hui encore je vous invite à faire un petit tour coloré en peinture, avec des tableaux où la couleur ROUGE domine.

    Vous remarquerez que je fais la part belle aux peintres du XIXème siècle. On ne se refait pas...

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Le rouge en peinture

    XVIème siècle, anonyme

    Vierge au manteau rouge

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Le rouge en peinture

     

    Bronzino 1503 - 1572

    Portrait de Lucrèce Panchiatichi

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Le rouge en peinture

     

    Edgar Degas 1834 - 1917

    Cavalier en veste rouge

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Le rouge en peinture

     

    Monet 1840 - 1926

    Maison rouge à Venise

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Le rouge en peinture

     

    Pierre Bonnard 1867 - 1947

    La nappe aux carreaux rouges

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Le rouge en peinture

     

    André Derain 1880 - 1954

    L'Estaque, La route tournante

     

    Pour "le Tableau du samedi" géré par Lady Marianne

     

     

     

     

     


    14 commentaires
  •  

     

    C'est un petit portrait à l'huile que j'avais déjà publié le 24 janvier 2013.

    Le modèle s'était endormie en posant.

     

    Vendredi - Un coup d'oeil dans le rétro : Belle endormie

    Huile sur toile 55 x 33


    10 commentaires
  •  

     

    Un modèle très mince et tout en douceur. Quatre poses de 6 minutes chacune.

     

    Jeudi - Quatre poses

    Encre noire aquarellable et aquarelle sur papier aquarelle


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires