•  

     

     

    Amélie Elise Anna Beaury signe Beaury-Saurel par attachement à la famille de sa mère d'origine aristocratique greco-corse.

     

    Elle est reconnue comme une artiste majeure dès le salon de 1880. Elle devient rapidement une portraitiste renommée et est recommandée très tôt pour son talent par Léon Bonnat.

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Amélie Beaury-Sorel

    Portrait de Séverine

     

     

    Elle épouse le peintre Rodolphe Julian, Directeur de l’Académie Julian et s'occupe de l'atelier des femmes tout en continuant sa carrière de portraitiste.

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Amélie Beaury-Sorel

    Dans le bleu

     Après la mort de Julian, elle acquiert et aménage à Lapalud le "Château Julian" en mémoire de son mari, né dans ce village de Provence.

     

    J'ai trouvé peu d'œuvres de cette artiste, et je trouve cela dommage. On parle de son époux plus que d'elle, sur le net. Pourtant ses portraits dénotent un beau talent !

     

    Pour "le tableau du samedi" géré par Lady Marianne.


    18 commentaires
  •  

     

    Vendredi - Les belles poses de Missia

    Encre noire aquarellable sur papier aquarelle environ 32 x 46


    8 commentaires
  •   

    Dix minutes devant le modèle, et un peu de temps à la maison pour améliorer le dessin.

     

    Mercredi - Dans mes archives : portrait à la sanguine

    Sanguine sur papier journal - 40 x 50


    10 commentaires
  •  

    Dans un nu, le plus difficile c'est souvent le dos. Mais c'est rare d'avoir le modèle de dos, cette fois-ci je me suis postée de façon à pouvoir peindre un dos, et finalement j'ai été fascinée par les effets de la chevelure blonde, légère, frisée, foisonnante...Tellement difficile de trouver les bonnes couleurs pour une chevelure blonde...

     

    Lundi - Travail sur la chevelure

     

    Pastels secs sur Pastelmat 50 x 70


    8 commentaires
  •  

    Samedi - Le tableau du samedi : Dean Cornwell

     

    Dean Cornwell (1892 - 1960) était un illustrateur et muraliste américain. Ses peintures à l’huile étaient fréquemment mises en avant dans des magazines populaires, des livres illustrés, des publicités et des posters en faveur de l'effort de guerre. Durant la première moitié du XXe

     siècle, il fut l'un des maîtres de l'illustration américaine. PLUS

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Dean Cornwell

     

     

     Je trouve qu’il avait une grande dextérité, une peinture libre et efficace, un grand sens de la mise en scène.

     

    Samedi - Le tableau du samedi : Dean Cornwell

     

    J'ai pensé que ça pouvait intéresser le groupe "Le Tableau du Samedi" géré par Lady Marianne. smile


    10 commentaires
  •  

    Après le modèle (un beau jeune homme aux longs cheveux à la Dürer), et les personnages les plus proches, j'ai dessiné ce que je voyais dans le grand miroir.

     

    Jeudi - Scène d'atelier : Dimitri

     

    Quelques personnages de plus, le décor, le matériel incroyable de l'artiste du premier plan, quelques coups de pinceau mouillé pour donner du relief, et c'est fini, en deux heures et quart !

     

    Jeudi - Scène d'atelier : Dimitri

    Encre noire aquarellable sur papier aquarelle 30 x 40

     


    13 commentaires
  •  

     Cinq minutes. Et quelques taches...oops

     

    Mercredi - En attendant le modèle

    Encre de Chine sur papier aquarelle


    8 commentaires
  •  

     

    Mardi - Nu sanguine

    Crayons sanguine sur papier journal - 40 x 50


    4 commentaires
  •  

     

    Finalement j'ai choisi la sobriété et j'ai supprimé les livres à peine ébauchés.

    L'ensemble est un peu austère, mais le chat sauve la mise...

    C'est un chartreux magnifique, d'un gris bleu chatoyant. j'ai fait de mon mieux...

     

    Vendredi - La femme au chat bleu, suite et fin


    10 commentaires
  •  

    Cette dame est venue poser occasionnellement. Au début de la pose, le chat de l'atelier (je l'ai souvent dessiné) est venu s'installer près d'elle sur le bras du fauteuil, et je l'ai très vite dessiné, parce que je savais qu'il ne resterait pas là jusqu'au bout ! Après, je me suis débrouillée...

    Voici l'état du tableau à la fin de la séance de deux heures.

     

    Jeudi - La femme au chat bleu

     

    J'ai continué le tableau dans mon petit coin d'atelier perso.

     

    Jeudi - La femme au chat bleu

     

    J'ai vu que la main à droite était trop grande.

    J'avais prévu de peindre un rayonnage de livres derrière elle, il est juste esquissé.

     

    A suivre...


    10 commentaires