•  

    Le travail des bouteilles m'a beaucoup plu. Sur la photo du haut, elles sont plates. Sur la photo du dessous, elles ont pris du relief grâce aux lumières et glacis que j'y ai posés (même sur leurs ombres sur le mur...) yes

     

     

    Chez Lulu (9)

     

    Chez Lulu (9)

     

    A suivre...


    12 commentaires
  •   

    J'ai réglé le problème des tabourets : j'ai trouvé sur le net une version beaucoup plus claire de cette photo, ce qui m'a permis de constater que les tabourets étaient en bois et paille. J'ai laissé le cuir noir à la place de la paille, je préférais garder cette couleur.

    Le tableau est bien avancé, il reste à terminer les bouteilles, les verres, c'est de l'ordre de la nature morte. Et puis quelques détails ici ou là, en particulier les cravates de ces messieurs...

    Au fur et à mesure de l'avancement du tableau, je passe des glacis colorés pour donner de la profondeur aux grandes surfaces.

     

     

    A suivre...


    12 commentaires
  •  

    Les trois personnages sont à peu près terminés, et j'ai même commencé à peindre les bouteilles !

    IL reste encore du travail...et puis les sièges du bar ne me plaisent pas. Trop modernes pour les années trente...Je réfléchis...

     

    Chez Lulu (7)

     

    A suivre...


    8 commentaires
  •  

     J'ai commencé à poser le fond, à représenter les sièges, et peint le costume du personnage à droite  avec un bleu de cobalt foncé. Sur la photo on ne voit pas trop la différence de couleur entre les deux costumes bleus, pourtant ils ne sont pas identiques.

    Rassurez-vous, les chaussures ne resteront pas blanches...

     

    Chez Lulu (6)

     

    A suivre...


    14 commentaires
  •  

    Je continue à recouvrir la toile. J'ai choisi un ton carmin d'alizarine foncé pour le bar, et un outremer foncé pour le costume du personnage de gauche. Quelques détails apparaissent : le chapeau de la jeune fille, les cigarettes...

      

    Chez Lulu(5)

     

    A suivre...


    12 commentaires
  •  

    Rouge.

    Pour la robe de la jeune fille j'ai finalement choisi la couleur rouge.

    Parce que c'est ma couleur préférée.

    Et parce que je veux me démarquer complètement de la photo en noir et blanc de Brassaï.

    Désolée pour ceux qui aiment le beige ou le gris oops

     

    Chez Lulu (4)

     

    A suivre...


    16 commentaires
  •  

    L'élément fondamental du choix des couleurs, pour cette scène, c'est celui de la robe de la femme blonde. Elle occupe une place centrale, et couvre une assez grande surface. Sur la photo qui m'a servi de point de départ la robe est claire, probablement grise, ou beige. Ce qui éclaire la scène noir et blanc. Les costumes des deux personnages qui l'entourent sont foncés, ce qui établit un contraste.

    Avant de prendre la décision, je passe un jus noir très dilué sur les costumes masculins. Et c'est vrai que tout de suite le personnage féminin prend du relief.

     

    Beige ? Gris ? Bleu clair ?

     

    Chez Lulu (3)

     

     A suivre...


    14 commentaires
  •  

     Suite de l'article paru le 14 juillet 2014 .

    Après les visages, j'ai ébauché les mains. La ronde des visages et des mains, c'est quelque chose qui m'intéresse toujours.

    Oui, je sais, ce n'est pas comme ça qu'on peint, on doit faire "avancer" le tableau dans sa globalité. Seulement le tableau est pratiquement terminé dans ma tête, avec seulement quelques points d'interrogation qui se résoudront au fur et à mesure de l'avancement et entraîneront la suite du voyage...

    Et tant pis si ce n'est pas la construction classique. Je connais les bases de la création d'un tableau, le cheminement traditionnel, mais après, je fais ce que je veux ! OK ? :malabar:

     

    Chez Lulu (2)

     

    A suivre...


    10 commentaires
  •  

    Voici le cheminement de la création de ma dernière grande toile (1m x  1,60 m) pour l'exposition de groupe ayant pour thème, comme chaque année "La vigne et le vin".

    Pour cette toile, je suis partie d'une photo de Brassaï prise chez Lulu de Montparnasse, personnage haut en couleurs des années 30. J'ai gardé la structure, les personnages, mais j'ai réinventé plus ou moins le décor pour l'adapter à notre région, lui donner une "couleur locale".

    Et bien évidemment, j'ai mis en couleur cette photo contrastée noir et blanc .

     

    Aujourd'hui je vous montre le tout début. 

    Report du dessin par la méthode "du carreau", au crayon graphite sur la toile préalablement "nourrie" au gesso blanc.

     

    Chez Lulu (1)

     

    Et comme bien souvent, je commence par les visages, il faut déjà faire "vivre" la toile. Pour moi les visages sont déterminants, ils créent l'ambiance psychologique de la scène.

     

    Chez Lulu (1)

     

    Huile sur toile 1 m x 1,60 m

     

    A suivre...

     


    10 commentaires
  •  

    Une lumière dure sur ce modèle qui posait pour la première fois. Elle était sans doute un peu anxieuse. C'est peut-être pour cela que je l'ai "noyée" dans un fond bicolore un peu étrange. Je ne sais pas.

    Oui, je sais...les ombres sont TRES vertes....

    Ces couleurs fortes, ces ombres dures sur le corps, créent pour cette toile une ambiance bizarre.

    Le fond granuleux me plaît bien.

     

    Contrastes

    Huile sur toile 61 x 50


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique